Près de Lyon : une réunion sur le barrage de Francheville ce mardi soir

Près de Lyon : une réunion sur le barrage de Francheville ce mardi soir
Le projet de barrage de Francheville - DR

Une forêt pourrait être bientôt abattue dans l’Ouest lyonnais.

Selon la municipalité de Francheville, "3000 arbres pourraient être bientôt coupés pour la création d’une retenue sèche, autrement dit d’un barrage de 25 mètres de haut. Un édifice situé à 5 km de la place Bellecour qui ferait deux fois la taille de Buckingham Palace". Pour le maire de la commune, Michel Rantonnet, la création de l’ouvrage aurait "des conséquences dévastatrices sur la faune et la flore , sans compter la présence d’une décharge de métaux lourds aux fondations précaires et située sur ce même site".

Une pétition a été lancée contre le projet, 2200 signatures ont été déjà recueillies en deux mois, notamment grâce à l’appui du collectif "Tous Anti Barrage". Un collectif qui devrait être présent ce mardi soir dès 19h pour une réunion publique sur le dossier en présence de Jean-Charles Kohlhaas, président du syndicat de gestion de l’Yzeron et du Charbonnières (SAGYRC).

Les discussions se tiendront à l’Iris, 1 montée des Roches.

Pour rappel, c'est pour lutter contre les crues que le SAGYRC porte aujourd'hui ses projets de barrages, notamment après l'année 2003, quand plus de 700 foyers avaient été sinistrés par les eaux de l'Yzeron. Deux ouvrages, "écrêteurs de crues", devraient donc être bâtis "pour pouvoir stocker momentanément les crues en amont" et ainsi mettre au sec les biens et les personnes. Le premier sera installé dans le vallon de la Rousille à Francheville tandis que l’autre se situera à l’Etoile d’Alaï, à Tassin-la-Demi-Lune. Les ouvrages seront hauts de 23 mètres, pour une largeur d’environ 80 mètres.

Le coût total du projet s’élève à 44 millions d’euros hors taxes, dont 36% est financé par l’Etat, 22% par la Métropole de Lyon, 20% par le SAGYRC, 13% par l'Agence de l'eau Rhône-Méditérannée et Corse, 5% par le Département du Rhône et 4% par la Région.
 

X
17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
roulette russe le 10/11/2021 à 11:39
réalité a écrit le 10/11/2021 à 10h50

ben non justement, on attend les solutions...

Je ne suis pas ingénieur dans le domaine, mais par exemple, le lit de l'Yzeron a été (ou va être) ré-élargi en aval, en remettant la D50 à seulement 2 voies (les 2 autres étaient sur remblais pris sur la largeur de la rivière).
D'autres remblais ont servi à l'établissement de grandes surfaces commerciales et de leurs stationnements.
Le gabarit de passage sous certains ponts est insuffisant, juste calibré pour le débit normal, mais pas pour une crue.
Tout ceci crée des goulots d'étranglements qui aggrave les conséquences des crues.

Signaler Répondre

avatar
réalité le 10/11/2021 à 10:50
roulette russe a écrit le 09/11/2021 à 23h55

Les réponses faites au message de JM (9/11 à 12h03) montrent que le forum est rempli de supers ingénieurs hydrauliciens

ben non justement, on attend les solutions...

Signaler Répondre

avatar
Doc la science le 10/11/2021 à 07:04
Latoune01 a écrit le 09/11/2021 à 17h09

Je crois que vous n'avez pas bien compris : pas de plan d'eau... c'est un trou pour recueillir d'éventuelles montées des eaux ! Il y a des solutions pour cela et la toute première est de ne pas construire en zone inondable.

... et la deuxième de conserver un couvert végétal qui absorbe l'eau. L'imperméabilisation des sols finit par se payer... par encore plus de béton.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 10/11/2021 à 06:35
JM a écrit le 09/11/2021 à 12h03

La SAGYRC vit au siècle dernier. C'est fini la construction de barrage pour luter contres les crues. Aujourd'hui, dans le monde entier sauf la France, sont développés des techniques en harmonies avec la faune et la flore pour créer des zones de rétention d'eaux naturelles.

Tout ce qu'ils veulent c'est faire couler du béton, toucher le plus de commission possible, faire plaisir a Vinci surement

On ne parle pas là de barrage tel celui de Génissiat par exemple, qui produit de l'électricité, ici nous parlons de barrage sec pour canaliser et retenir les eaux pluviales afin de circonscrire d'éventuelles inondations. Réfléchissez avant d'écrire des bêtises. C'est juste un barrage anti catastrophe.

Signaler Répondre

avatar
roulette russe le 09/11/2021 à 23:55

Les réponses faites au message de JM (9/11 à 12h03) montrent que le forum est rempli de supers ingénieurs hydrauliciens

Signaler Répondre

avatar
kikou le 09/11/2021 à 20:50

Rantonnet ne veut pas un barrage car la flore et la faune en subiraient des conséquences graves , cependant cet hurluberlu veut bien que la flore et la faune soient attaquées pour mettre en place un téléphérique . Cherchons l'erreur !!!

Signaler Répondre

avatar
Lolipu le 09/11/2021 à 17:27

Problème de riches.

Signaler Répondre

avatar
Latoune01 le 09/11/2021 à 17:09
MEUHMEUH a écrit le 09/11/2021 à 10h30

Nous allons vers un réchauffement climatique inéluctable . Chaque demande de barrage est toujours contesté pour des histoire de faune et d'arbres. Mais qui eau dit la vie. Pour les arbres ils serviront à fabriqué des meubles ou finiront dans les inserts de cheminée que la mairie de Lyon subventionne tout cela en circuit court. Pour la faune un plan d'eau ferra le plaisir de nombreuses nouvelles espèces .Si le dépôt de métaux lourds est déjà en situation précaire il faut le transférer. Si une politique de rétention d'eau n'est pas mise en place vous n'aurez pas vos fruits et légumes locaux !

Je crois que vous n'avez pas bien compris : pas de plan d'eau... c'est un trou pour recueillir d'éventuelles montées des eaux ! Il y a des solutions pour cela et la toute première est de ne pas construire en zone inondable.

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 09/11/2021 à 15:50

On manque de plus en plus d’eau, on subit des inondations très soudaines et destructrices, etc…..mais il ne faut surtout pas faire de retenues d’eau et tous les arguments plus farfelus les uns que les autres sont avancés, cherchez l’erreur !

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord le 09/11/2021 à 15:37
JM a écrit le 09/11/2021 à 12h03

La SAGYRC vit au siècle dernier. C'est fini la construction de barrage pour luter contres les crues. Aujourd'hui, dans le monde entier sauf la France, sont développés des techniques en harmonies avec la faune et la flore pour créer des zones de rétention d'eaux naturelles.

Tout ce qu'ils veulent c'est faire couler du béton, toucher le plus de commission possible, faire plaisir a Vinci surement

je suis bien d'accord, tout le monde a des techniques incroyables pour gérer les inondations... d'ailleurs on n'en parle plus du tout dans les médias car il n'y en a plus et personne ne perd plus sa maison...

Signaler Répondre

avatar
réalité le 09/11/2021 à 13:15
JM a écrit le 09/11/2021 à 12h03

La SAGYRC vit au siècle dernier. C'est fini la construction de barrage pour luter contres les crues. Aujourd'hui, dans le monde entier sauf la France, sont développés des techniques en harmonies avec la faune et la flore pour créer des zones de rétention d'eaux naturelles.

Tout ce qu'ils veulent c'est faire couler du béton, toucher le plus de commission possible, faire plaisir a Vinci surement

voilà voilà.... et on attend vos solutions

Signaler Répondre

avatar
Taca le 09/11/2021 à 12:23
JM a écrit le 09/11/2021 à 12h03

La SAGYRC vit au siècle dernier. C'est fini la construction de barrage pour luter contres les crues. Aujourd'hui, dans le monde entier sauf la France, sont développés des techniques en harmonies avec la faune et la flore pour créer des zones de rétention d'eaux naturelles.

Tout ce qu'ils veulent c'est faire couler du béton, toucher le plus de commission possible, faire plaisir a Vinci surement

Te casses pas la tête,fait comme les autres..focalises ton attention sur les Daltons,et les dealers de barrettes!!

Signaler Répondre

avatar
JM le 09/11/2021 à 12:03

La SAGYRC vit au siècle dernier. C'est fini la construction de barrage pour luter contres les crues. Aujourd'hui, dans le monde entier sauf la France, sont développés des techniques en harmonies avec la faune et la flore pour créer des zones de rétention d'eaux naturelles.

Tout ce qu'ils veulent c'est faire couler du béton, toucher le plus de commission possible, faire plaisir a Vinci surement

Signaler Répondre

avatar
Rantonnet EScrot le 09/11/2021 à 11:06

Par contre Rantonnet, de défoncer toute la ceinture verte de la colline de Sainte Foy et l'ensembles des plus beaux parcs de la colline... et bien la, il, s'en fout completement !!!

Signaler Répondre

avatar
Virer les breles d'eevl le 09/11/2021 à 11:01

il s'agit d'un barrage sec, prévu uniquement pour éviter les crues de l'Yzeron mettant en danger plus de 500 habitations.
Mais comme le maire de Francheville n'en veut pas mais qu'il veut du télépherique, les personnalité d'Eevl comme Koolhass vont abonder dans son sens... C'est marrant a l'inverse de tout les ecolos du monde qui prennent des disposition pour éviter les crues catastrophiques dues au réchauffement climatique

Signaler Répondre

avatar
MEUHMEUH le 09/11/2021 à 10:30

Nous allons vers un réchauffement climatique inéluctable . Chaque demande de barrage est toujours contesté pour des histoire de faune et d'arbres. Mais qui eau dit la vie. Pour les arbres ils serviront à fabriqué des meubles ou finiront dans les inserts de cheminée que la mairie de Lyon subventionne tout cela en circuit court. Pour la faune un plan d'eau ferra le plaisir de nombreuses nouvelles espèces .Si le dépôt de métaux lourds est déjà en situation précaire il faut le transférer. Si une politique de rétention d'eau n'est pas mise en place vous n'aurez pas vos fruits et légumes locaux !

Signaler Répondre

avatar
Nimby forever le 09/11/2021 à 10:25

Lyonmag s'honorerait à compléter son post en expliquant pourquoi ce barrage est nécessaire

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.