Attaque informatique contre l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry ? Des procédures en manuel pendant l'enquête

Attaque informatique contre l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry ? Des procédures en manuel pendant l'enquête
Photo d'illustration - LyonMag

Depuis samedi, la vie de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry est quelque peu chamboulée.

Le Progrès révèle qu'il existe une suspiscion forte d'attaque informatique. Une alerte s'est en tout cas déclenchée ce week-end. Et depuis, plusieurs services ont abandonné leurs ordinateurs pour repasser en manuel. L'objectif est de laisser le temps à l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information de réaliser une enquête tout en ne permettant pas à l'éventuel virus de circuler et de toucher d'autres secteurs de l'aéroport lyonnais.

Ainsi, le site internet ne proposait plus de connaître l'intégralité des vols au départ et à l'arrivée. Il était également impossible de réserver une place de parking.

On se souvient qu'en février dernier, l'hôpital Nord-Ouest de Villefranche-sur-Saône avait souffert d'une cyberattaque aux conséquences importantes, avec des reports d'opérations et des services à l'arrêt complet.

Trois scénarios seraient actuellement sur la table à l'aéroport : l'attaque informatique d'ampleur pilotée potentiellement depuis l'étranger. Le petit virus traditionnel caché dans un e-mail ouvert malencontreusement par un salarié. Et même une fausse alerte, déclenchée par un bug informatique.

Les conclusions de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information sont attendues d'ici la fin de la semaine. Et pourraient permettre à Saint-Ex' de reprendre le cours normal de sa vie.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
bigbadaboom333 le 08/12/2021 à 09:56

Je rappel juste que cet aéroport géré par "L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry (tout court)" quand c'est peu ou pas valorisant, et par vinci airport quand il y a les paillettes! Notez au passage que le nom de l'auteur du Petit Pince peut ainsi être sali suivant les nombreuses péripéties qu'il y aura, durant toute cette concession aéroportuaire j'espère écourtée très prochainement... Oui bref, je rappel donc que cet aéroport est choisi par vinci airport, notamment pour faire la vitrine et par exemple la prise de données biométriques... Autres données informatique d'un tout autre niveau je vous l'accorde, mais quand on arrive déjà pas correctement avec un simple écran d'affichage dynamique (le système dont il est question dans l'article)... Je récapitule! des pannes d'électricités en pagailles touchants que le site, des chutes de plafonds, l'inspection du travail qui doit intervenir, etc. etc. 2016 privatisation, 2019 meilleur aéroport d'Europe! L'hypocrisie est donc parfaite? Enfin, le rendez vous avec l'hydrogène (carburant extrêmement dangereux) est déjà pris sur L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry! et avec autant de suffisance, de maîtrise et d'honnêteté de la part de vinci airport... 0 risque d'un BIG BADABOOM assuré!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.