Une nouvelle école occupée à Lyon pour mettre à l’abri deux élèves

Une nouvelle école occupée à Lyon pour mettre à l’abri deux élèves
Photo d'illustration - DR

L’école maternelle Antoine de Saint Exupéry sera occupée à compter de ce mardi soir.

"Deux des enfants de notre école dorment dehors depuis un mois. Nous, parents d’élèves, nous sommes organisés pour les héberger et les nourrir", explique le collectif Saint Exupéry dans un communiqué.

L’établissement scolaire, situé dans le 3e arrondissement de Lyon, sera donc occupé dès ce mardi soir. "L’occupation durera jusqu’à ce qu’un hébergement digne soit proposé à cette famille par les pouvoirs publics", poursuit le collectif.

Un rassemblement de soutien est également prévu à 18h30 devant l’école "pour faire entendre l’urgence de la situation" de ces deux élèves âgés de 3 et 5 ans.

X

Tags :

ecole

Occupation

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tripette le 07/12/2021 à 18:35
le printrmps a écrit le 07/12/2021 à 16h02

Quelle pression fiscale ? celle des riches qui échappent à l'impôt juste et aux sociétés qui gavent leur actionnaires ?

Une action ne coûte que quelques euros, dans les 40 euros pour Total par exemple.
Qu'est ce qui vous empêche d'en acheter et de vous enrichir ?
Aujourd'hui, rien ne vous y empêche, cela coûte peu, et bien moins cher que des clopes ou du Pastis, et cela permet de s'enrichir sans rien faire.

C'est quand même surprenant que vous soyez contre non ?

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 07/12/2021 à 17:19
rue de la rue a écrit le 07/12/2021 à 14h14

qui vous a dit que les parentes n'étaient pas responsable dans tous les sens du terme? Votre interprétation égoïste de la chose tout simplement

D'évidence vous n'avez pas bien lu. C'est un problème majeur actuellement : on lit mal, on comprend mal, on parle mal et en suivant on juge au petit bonheur la chance. Et mal, bien sûr.

Signaler Répondre

avatar
1936 le 07/12/2021 à 16:09
martine a écrit le 07/12/2021 à 14h46

l’occupation des ecoles et l hygiene dans tout cela. ses parents n ont qu a les loger chez eux l etat n est pas la pour s occuper de tout et les rageux pas la peine de vous plaindre de mon commentaire la liberte de penser existe encore

l'état n'est-il pas là pour s'occuper des plus faibles ?

Signaler Répondre

avatar
le printrmps le 07/12/2021 à 16:02
Mouhaha 0,001 a écrit le 07/12/2021 à 14h33

Le choc promis par E. Macron concernant les logements est encore une fois un mirage ! Arrêtons de subventionner la Chine et d’autres pays, arrêtons de subventionner des associations fondations ong qui travaillent contre la France, que l’argent de nos impôts serve à loger nos étudiants nos travailleurs pauvres. Il n’est pas normal que des vieux des jeunes doivent aller au resto du coeur, doivent arrêter leurs études par manque de moyens financiers. Ras le bol de cette pression fiscale qui part en fumée ! RENDEZ l’argent aux citoyens, il doit aller en priorité à notre peuple.
https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/logement-le-choc-doffre-promis-par-emmanuel-macron-na-pas-eu-lieu-1337787

Quelle pression fiscale ? celle des riches qui échappent à l'impôt juste et aux sociétés qui gavent leur actionnaires ?

Signaler Répondre

avatar
martine le 07/12/2021 à 14:46

l’occupation des ecoles et l hygiene dans tout cela. ses parents n ont qu a les loger chez eux l etat n est pas la pour s occuper de tout et les rageux pas la peine de vous plaindre de mon commentaire la liberte de penser existe encore

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 07/12/2021 à 14:33

Le choc promis par E. Macron concernant les logements est encore une fois un mirage ! Arrêtons de subventionner la Chine et d’autres pays, arrêtons de subventionner des associations fondations ong qui travaillent contre la France, que l’argent de nos impôts serve à loger nos étudiants nos travailleurs pauvres. Il n’est pas normal que des vieux des jeunes doivent aller au resto du coeur, doivent arrêter leurs études par manque de moyens financiers. Ras le bol de cette pression fiscale qui part en fumée ! RENDEZ l’argent aux citoyens, il doit aller en priorité à notre peuple.
https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/logement-le-choc-doffre-promis-par-emmanuel-macron-na-pas-eu-lieu-1337787

Signaler Répondre

avatar
rue de la rue le 07/12/2021 à 14:14
Puravida a écrit le 07/12/2021 à 14h05

C'est quoi ces solutions bancales ? Comment comprendre qu'en France en 2021, rien n'est envisagé pour pallier ces problèmes, hélas récurrents ? Le manque d'argent ? Allons donc. Nous sommes les plus taxés d'Europe. Il est vrai qu'à entretenir des gens sans leur demander quoique ce soit coûte cher, permettre à certaines sociétés de ne pas payer leur charges coûte cher également etc... Il existe des solutions même et surtout pour responsabiliser les parents tout en les soutenant éventuellement, certainement pas en les incitant à se laisser porter et profiter du système.

qui vous a dit que les parentes n'étaient pas responsable dans tous les sens du terme? Votre interprétation égoïste de la chose tout simplement

Signaler Répondre

avatar
médaille le 07/12/2021 à 14:11
Yo a écrit le 07/12/2021 à 12h37

Le collectif exige des autres ce qu'il n'est pas capable d'exiger de lui même !

Que les les membres de ce collectif logent ces personnes chez elles !

Médaille du commentaire le plus bête ,ça commence fort on est que mardi

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 07/12/2021 à 14:05

C'est quoi ces solutions bancales ? Comment comprendre qu'en France en 2021, rien n'est envisagé pour pallier ces problèmes, hélas récurrents ? Le manque d'argent ? Allons donc. Nous sommes les plus taxés d'Europe. Il est vrai qu'à entretenir des gens sans leur demander quoique ce soit coûte cher, permettre à certaines sociétés de ne pas payer leur charges coûte cher également etc... Il existe des solutions même et surtout pour responsabiliser les parents tout en les soutenant éventuellement, certainement pas en les incitant à se laisser porter et profiter du système.

Signaler Répondre

avatar
Un rapport là dedans? le 07/12/2021 à 13:55
suite… a écrit le 07/12/2021 à 13h29

Le collectif est là pour alerter et rester aux côtés des familles en attendant des actions concrètes. Entre un hypothétique incendie et mourir de froid dans la rue, le choix est vite fait et assumé. Au moins, eux ils agissent !

Mais il existe déjà des actions concrètes sur ce point, les enfants doivent être placés en attendant que les parents trouvent une situation stable avec l'aide des organisations de l'Etat. Ce collectif n'aide pas du tout cette famille en faisant ça.

Signaler Répondre

avatar
suite… le 07/12/2021 à 13:29
Lulu la nantaise a écrit le 07/12/2021 à 13h19

Donc, c'est le collectif de parents qui se prends pour l'Etat et fait appliquer sa propre loi ?

Scenario du pire, la famille périt dans un incendie nocturne, dans ce bâtiment non prévu pour faire de l’hôtellerie.

Visiblement, la sécurité de ces personnes, le collectif s'en contrefiche ! Je rejoins donc le premier commentaire !

Le collectif est là pour alerter et rester aux côtés des familles en attendant des actions concrètes. Entre un hypothétique incendie et mourir de froid dans la rue, le choix est vite fait et assumé. Au moins, eux ils agissent !

Signaler Répondre

avatar
Lulu la nantaise le 07/12/2021 à 13:19
quand on se sait pas... a écrit le 07/12/2021 à 12h55

… on ferme son clapet !
C'est quoi cette réflexion (si tant est qu'il y ait eu action du cerveau) ? Les structures d'urgence sont débordées, ce n'est pas aux parents d'élèves d'héberger les personnes à la rue. C'est aux pouvoir publics d'y pourvoir ; c'est la loi.

Donc, c'est le collectif de parents qui se prends pour l'Etat et fait appliquer sa propre loi ?

Scenario du pire, la famille périt dans un incendie nocturne, dans ce bâtiment non prévu pour faire de l’hôtellerie.

Visiblement, la sécurité de ces personnes, le collectif s'en contrefiche ! Je rejoins donc le premier commentaire !

Signaler Répondre

avatar
Tlilo le 07/12/2021 à 13:15
quand on se sait pas... a écrit le 07/12/2021 à 12h55

… on ferme son clapet !
C'est quoi cette réflexion (si tant est qu'il y ait eu action du cerveau) ? Les structures d'urgence sont débordées, ce n'est pas aux parents d'élèves d'héberger les personnes à la rue. C'est aux pouvoir publics d'y pourvoir ; c'est la loi.

Effectivement, le squat, c'est la loi .....

On se marre ici .....

Signaler Répondre

avatar
quand on se sait pas... le 07/12/2021 à 12:55

… on ferme son clapet !
C'est quoi cette réflexion (si tant est qu'il y ait eu action du cerveau) ? Les structures d'urgence sont débordées, ce n'est pas aux parents d'élèves d'héberger les personnes à la rue. C'est aux pouvoir publics d'y pourvoir ; c'est la loi.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 07/12/2021 à 12:37

Le collectif exige des autres ce qu'il n'est pas capable d'exiger de lui même !

Que les les membres de ce collectif logent ces personnes chez elles !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.