Une quinzaine de communes de la Métropole de Lyon s'engagent contre les perturbateurs endocriniens

Une quinzaine de communes de la Métropole de Lyon s'engagent contre les perturbateurs endocriniens
photo d'illustration - Lyonmag.com

La Métropole de Lyon et quinze autres communes ont signé ce mercredi la charte d'engagements Villes & Territoires "sans perturbateur endocrinien".

Les villes de Champagne au Mont d’Or, Charly, Écully, Feyzin, Francheville, Lyon, Neuville, Saint-Fons, Bron, Saint-Genis-Laval, Saint-Germain au Mont d’Or, Vénissieux et Villeurbanne ont décidé de s'engager "dans une dynamique globale de réduction de l'exposition de la population aux perturbateurs endocriniens".

"Je suis heureux que tant de Maires se soient joints à la Métropole de Lyon dans la signature de cette Charte. Cette signature conjointe donne de la cohérence à nos actions dans ce domaine, qui ont pour but de protéger les habitantes et les habitants, notamment les plus vulnérables, des effets délétères liés aux perturbateurs endocriniens. Nos engagements s'inscrivent dans la continuité des actions déjà initiées, et, mettre en oeuvre une stratégie commune permettra d’autant plus d’atteindre progressivement, et rapidement, les objectifs fixés", a notamment réagi Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon.

Cette charte permet aux collectivités qui s’engagent de développer des actions autour de cinq objectifs : restreindre l'usage des pesticides, réduire l'exposition aux perturbateurs endocriniens dans l'alimentation, favoriser l'information de la population et des professionnels de santé, mettre en place des critères d'éco-conditionnalité, et informer tous les ans les habitantes et habitants de l'avancement des engagements pris.

À ce jour, la charte du Réseau Environnement Santé compte de 200 communes, 4 régions et 4 départements signataires.

X
15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GG6938 le 09/12/2021 à 18:02

Peut on connaître le coût sûrement astronomique du marquage au sol.
En plus déconcertant et dangereux dans de nombreux lieux.

Signaler Répondre

avatar
lafrance vamal le 09/12/2021 à 16:48
Chouki a écrit le 09/12/2021 à 07h06

Dixit celui qui a un téléphone portable.

comment sais tu si j'ai un tel portable ou pas et comment je m'en sers?
et puis, il y a une exposition limite aux ondes à laquelle on peut' s'exposer sans que cela nuise à la santé humaine.. il y a un effet cumulatif nocif comme pour les pesticides, perturbateurs endocriniens....

Signaler Répondre

avatar
Alex orxiste le 09/12/2021 à 10:55
Sans père , Ni repères a écrit le 09/12/2021 à 08h20

La fécondité est en net recul et chez les hommes et chez les femmes et cet TANT MIEUX !
ont voient comment la famille et le couple ont explosé en quelques décennies . L’homme et la femme ne sont PLUS complémentaire, mais de nos jours Ennemis ! Une société matriarcale décadente, qui fera que les hommes bientôt n’auront plus de femmes pour enfanter , l’IA ,l’insémination artificielle et autres technologies remplaceront la MATRICE de la vie .

Cela fera taire le proverbe ´ Né de père inconnu et de mère Trop connu ´ mdr.

Signaler Répondre

avatar
Ton cul mon blé ! le 09/12/2021 à 10:50
Dimitri a écrit le 09/12/2021 à 09h47

Triste mais réaliste, aujourd’hui la plupart de ceux qui payent pour avoir des enfants sont les personnes LGBTQ . Mais , effectivement, tout laisse à penser que dans un avenir très proches , les hétérosexuels pourront aussi payé pour avoir un enfant et l’élever seul , surtout pour les hommes qui n’auront PLUS de pensions alimentaires à donner à Madame sans profiter pleinement d’élever leurs enfants comme ils l’entendent. De nos jours à 90/100 se sont des mères célibataires qui élèvent seules leurs enfants en bénéficiant d’énormément d’avantages aux détriments des enfants qui sont plus les enfants du plaisir et des intérêts financiers que les enfants de l’Amour , c’est certain .

Une société sans amour ? Nous y sommes en plein dedans .

Signaler Répondre

avatar
Dimitri le 09/12/2021 à 09:47
Sans père , Ni repères a écrit le 09/12/2021 à 08h20

La fécondité est en net recul et chez les hommes et chez les femmes et cet TANT MIEUX !
ont voient comment la famille et le couple ont explosé en quelques décennies . L’homme et la femme ne sont PLUS complémentaire, mais de nos jours Ennemis ! Une société matriarcale décadente, qui fera que les hommes bientôt n’auront plus de femmes pour enfanter , l’IA ,l’insémination artificielle et autres technologies remplaceront la MATRICE de la vie .

Triste mais réaliste, aujourd’hui la plupart de ceux qui payent pour avoir des enfants sont les personnes LGBTQ . Mais , effectivement, tout laisse à penser que dans un avenir très proches , les hétérosexuels pourront aussi payé pour avoir un enfant et l’élever seul , surtout pour les hommes qui n’auront PLUS de pensions alimentaires à donner à Madame sans profiter pleinement d’élever leurs enfants comme ils l’entendent. De nos jours à 90/100 se sont des mères célibataires qui élèvent seules leurs enfants en bénéficiant d’énormément d’avantages aux détriments des enfants qui sont plus les enfants du plaisir et des intérêts financiers que les enfants de l’Amour , c’est certain .

Signaler Répondre

avatar
Sans père , Ni repères le 09/12/2021 à 08:20

La fécondité est en net recul et chez les hommes et chez les femmes et cet TANT MIEUX !
ont voient comment la famille et le couple ont explosé en quelques décennies . L’homme et la femme ne sont PLUS complémentaire, mais de nos jours Ennemis ! Une société matriarcale décadente, qui fera que les hommes bientôt n’auront plus de femmes pour enfanter , l’IA ,l’insémination artificielle et autres technologies remplaceront la MATRICE de la vie .

Signaler Répondre

avatar
Lady de Nantes le 09/12/2021 à 08:03
Santu a écrit le 08/12/2021 à 16h20

"L'écoconditionnalité consiste à subordonner des achats ou le versement d'aides publiques au respect de principes et critères environnementaux souvent traduits en normes environnementales."
C'est assez simple

Merci Santu, je vais mieux dormir cette nuit.
On sait faire pour endormir les gens.

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 09/12/2021 à 07:06
lafrance vamal a écrit le 08/12/2021 à 23h06

et la réduction de l'exposition aux ondes électromagnétiques, c'est pour quand? si la santé des citoyens vous préoccupe réellement, faudra vous pencher sérieusement et très vite sur ce problème

Dixit celui qui a un téléphone portable.

Signaler Répondre

avatar
lafrance vamal le 08/12/2021 à 23:06

et la réduction de l'exposition aux ondes électromagnétiques, c'est pour quand? si la santé des citoyens vous préoccupe réellement, faudra vous pencher sérieusement et très vite sur ce problème

Signaler Répondre

avatar
Perturbon le 08/12/2021 à 21:24

C'est bien car les perturbateurs, faut arrêter qu'ils nous perturbent, que ce soit par endoctrines, en scooter ou au pas de danse, ça suffit, y'en a marre, bravo à ceux qui s'engagent contre les perturbateurs. On est tous avec vous : stop aux perturbateurs !

Signaler Répondre

avatar
Comportement incompréhensible ou irrationnel le 08/12/2021 à 17:38

Tiens, j ai l impression qu’il y a de la démocratie dans cette métropole finalement?
Je ne comprend pas ces maires et députés qui ont exigé une loi a l assemblée pour changer le mode de scrutin et les échanges entre partis (car oui, il s agit de politique politicienne)
Si la métropole était si archaïque et autoritaire, pourquoi avoir suivi cette proposition?


Ah moins que….. ah oui…. Des batailles d égos

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 08/12/2021 à 16:53

C'était donc ça ! Le monde est fou parce qu'il est perturbé endocriniennement !

Signaler Répondre

avatar
Santu le 08/12/2021 à 16:20
Lady de Nantes a écrit le 08/12/2021 à 15h31

C'est quoi l'eco-conditionnalite ?
Sûrement un" truc " qui va nous compliquer la vie.

"L'écoconditionnalité consiste à subordonner des achats ou le versement d'aides publiques au respect de principes et critères environnementaux souvent traduits en normes environnementales."
C'est assez simple

Signaler Répondre

avatar
C'est genial le 08/12/2021 à 15:56

Cela veut dire que l on va arreter de peindre des bandes blanches ou jaune sur les chaussées?
La peinture ( surtout la jaune) est un toxique violent qui s'use et part dans les égouts et dans l air .
Voila une action écologique de premier plan .
Il faudra quand meme compter un an environ pour que toutes les bandes rajoutées par nos faiseurs et défaiseurs de pistes cyclables disparaissent .

Signaler Répondre

avatar
Lady de Nantes le 08/12/2021 à 15:31

C'est quoi l'eco-conditionnalite ?
Sûrement un" truc " qui va nous compliquer la vie.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.