Accident de manège mortel près de Lyon : le propriétaire condamné à un an de prison ferme

Accident de manège mortel près de Lyon : le propriétaire condamné à un an de prison ferme
Le manège avait été placé sous scellés - DR

Deux ans et demi après l'accident de manège qui avait coûté la vie à un père de famille à Neuville-sur-Saône, la justice a rendu son jugement.

Une peine de deux ans de prison dont un an de sursis probatoire pendant deux ans a été prononcée à l'encontre du propriétaire du manège. Ce dernier devra également indemniser les victimes, tandis que le manège a été confisqué. C'est une peine moins forte que ce qui avait été requis par le procureur de la République.

Ce forain était jugé pour homicide involontaires et blessures involontaires aggravés par mise en danger d'autrui. Il était soupçonné d'être responsable de carences dans l'entretien de son manège, dont une nacelle s'était détachée. Un accident qui avait fait un mort, un homme d'une quarantaine d'années, et une dizaine de blessés, en mars 2018 à la Vogue des Rameaux.

La personne en charge des contrôles, a, elle, été relaxée.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bou Dris le 13/01/2022 à 04:37
Info a écrit le 12/01/2022 à 18h35

Je le répète encore une fois ici, il y’a une commission de sécurité, gendarmerie, pompiers préfecture et mairie. Ils autorisent l’ouverture des manèges.
A quoi sert elle cette commission qui a autoriser l’ouverture du manège…

"La personne en charge des contrôles a été relaxée."
Peut-on avoir plus de détails? Le tribunal a t'il jugé qu'il n'y avait pas eu de négligence? Est-ce que le contrôle est seulement visuel et ne pouvait confirmer l'intégrité structurelle de la nacelle?

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 12/01/2022 à 22:41

Verdict lamentable et honteux.
Pensées à la famille.

Signaler Répondre

avatar
Blob le 12/01/2022 à 21:33

Je pensais que ce genre de manège était régulièrement contrôlé par des services compétents censé autorisé leurs mises en route..ça fait froid dans le dos de se dire que c'est les forains qui gèrent les carences d'entretien et autorise leur fonctionnement..une fois de plus il y a des négligences et je ne pense pas que le forain soit seul responsable...la justice a encore tranché pour se débarrasser de cette affaire... rappelez vous bien de ça la prochaine fois que vous faites des montagnes russes...

Signaler Répondre

avatar
Charmeur69 le 12/01/2022 à 20:50

En effet ... c est bien triste !
Beaucoup plus de contrôles sur l'entretien et la sécurité des manèges ! Un contrôle technique obligatoire à chaque fête foraine.
Pensées à la famille.

Signaler Répondre

avatar
LudoLyonFier le 12/01/2022 à 18:56
Info a écrit le 12/01/2022 à 18h35

Je le répète encore une fois ici, il y’a une commission de sécurité, gendarmerie, pompiers préfecture et mairie. Ils autorisent l’ouverture des manèges.
A quoi sert elle cette commission qui a autoriser l’ouverture du manège…

Tout à fait, ils sont normalement là pour cela. Mais bon quand..... C toujours la faute des autres.

Signaler Répondre

avatar
Info le 12/01/2022 à 18:35

Je le répète encore une fois ici, il y’a une commission de sécurité, gendarmerie, pompiers préfecture et mairie. Ils autorisent l’ouverture des manèges.
A quoi sert elle cette commission qui a autoriser l’ouverture du manège…

Signaler Répondre

avatar
La passion le 12/01/2022 à 18:01

Encore des problémes dans l'avenir, car la justice se débarrasse d'une manière infâme des assassins.
Même choses pour les voyous,Il faut que cela change si non cela amènera les extrêmes au pouvoir, et cela grâce à ces jugements hâtifs et irresponsable.
La vie ne vaut rien pour les juges.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 12/01/2022 à 17:32

Sentence bien légère qui ne dissuadera pas d'autres forains d'être négligents sur leurs attractions...

Signaler Répondre

avatar
lyonnos le 12/01/2022 à 17:25

Donc la vie d'un homme ça ne vaut qu'un an de prison... Il y avait pourtant de réeles carences d'entretiens de son manège pour en arriver à ce qu'une nacelle puisse se détacher... Quand on cherche toujours à faire plus de bénéfice en dépit de la sécurité... Quel mépris pour les familles... Quel message ça donne aux forains... Continuez à économiser sur la sécurité, de toutes façon la justice sera de votre côté...

Signaler Répondre

avatar
Tristesse le 12/01/2022 à 16:04

Cela me semble bien peu comme condamnation face à la douleur de la famille de Lionel qui lui en à perdu la vie à 40 ans... La lourde faute du condamné est pourtant bien réelle et impardonnable. Le hasard et la fatalité n'ont rien à voir dan ce drame comme on à pu l'entendre.
On pense fort à lui et à ses proches.
Un Ancien collègue de boulot

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.