Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Inquiétude autour de l’usine Bosch de Vénissieux

Plusieurs dizaines de salariés ont débrayé, lundi, pendant une heure à l’appel de la CGT.

Ils dénoncent le manque d’investissement fait sur le site, touché durement par la crise. Les salariés ont déjà subi 70 jours de chômage partiel en un an. La CGT va demander une rencontre avec la direction française de Bosch, qui devrait être à Vénissieux dans 8 jours. En 2004, les salariés du site avaient accepté de passer aux 36 heures hebdomadaires et renoncer à une partie de leurs RTT pour maintenir l’activité sur le site, menacé de délocalisation.



Tags : bosch | CGT |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.