Gautier Chapuis : "Rats et moustiques à Lyon, il faut avoir une réflexion au long terme"

Gautier Chapuis, adjoint au maire de Lyon chargé de l'Alimentation, est l'invité ce mercredi de Raphaël Ruffier-Fossoul, dans les Coulisses du Grand Lyon. Chaque jour, un invité qui fait l'actualité de Lyon, son agglomération ou sa région. Politique, société, culture, social : ils passent tous sur le grill dans le studio de LyonMag TV.

Gautier Chapuis : "Rats et moustiques à Lyon, il faut avoir une réflexion au long terme"
Gautier Chapuis - LyonMag

Cette semaine, Naïs Pirollet est arrivée 5e au Bocuse d'Or à Eurexpo. Son travail a toutefois été salué par le jury d'enfants de Feed the Kids. La Ville de Lyon entend désormais s'inspirer de son menu pour le servir dans les cantines scolaires. Avec l'incapacité de faire de la haute gastronomie en restauration collective, "on a 27 000 repas donc on ne joue pas dans la même cour", note Gautier Chapuis.

L'adjoint au maire de Lyon chargé de l'Alimentation supervise aussi le dossier de la végétalisation. Ce sont 3 hectares qui ont été réalisés depuis le début du mandat. "On plante plus et mieux", se félicite l'élu écologiste.

En charge également de la condition animale, il se penche sur le cas de la prolifération des rats et moustiques en ville. Pour Gautier Chapuis les "animaux liminaires sont là à cause de la présence de l'homme car on élimine leurs prédateurs. (...) Il faut avoir une réponse pragmatique et une réflexion au long terme en rééquilibrant la biodiversité. Eradiquer de manière globale ne fonctionne pas". Et de citer la création de mares pour attirer des prédateurs pour les moustiques et une meilleure gestion des déchets pour ne plus nourrir les rats.

A mi-mandat, "les Lyonnais commencent à voir les changements", se félicite l'adjoint de Grégory Doucet. "On arrive à les embarquer pour qu'ils reprennent en main leur ville", conclut-il.

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

00:00 Bocuse d'Or
02:42 Végétalisation à Lyon
05:16 Zéro carbone à Lyon
07:28 Rats et moustiques
10:56 Mi-mandat

X
36 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Schuss69 le 27/01/2023 à 11:23
TranquillouBidou a écrit le 25/01/2023 à 17h54

Curieux et paradoxale quand même que Lyon et Paris qui sont gérés par EELV soient de plus en plus dégueulasses. Un comble.

😉😉

Signaler Répondre

avatar
Tonkin le 26/01/2023 à 10:39

C'est une compétition entre Lyon et Paris, l'élevage des rats va devenir nécessaire avec la baisse du pouvoir d'achat, et puis l'ombre d'une guerre qui se profile, les vendeurs de "burgers" devraient commencer à stocker.

Signaler Répondre

avatar
Vous dégagez en 2026! le 26/01/2023 à 09:56

Ca pour constater les changements...

Ville ultra sale, ultra violente, et un enfer quotidien pour les piétons, merci les écologistes.

Signaler Répondre

avatar
Bob le 26/01/2023 à 09:29

Une fois dans le mur, malgré les oeillères, on ne peut plus ignorer la réalité.

Signaler Répondre

avatar
terminator du le 26/01/2023 à 07:33

avatar
Mamiespeed le 25/01/2023 à 22:22

Nous cette été dans notre résidence Il y avait une invasion de rats impressionnante le bailleur à fait venir une entreprise avec des furets .très efficaces . On voyait presque plus de rats. Mais les quelques survivants ont du se reproduire ,on en voit de nouveau davantage.

Signaler Répondre

avatar
PhilPlus le 25/01/2023 à 20:14
Gadagne a écrit le 25/01/2023 à 14h23

"Pour Gautier Chapuis les "animaux liminaires sont là à cause de la présence de l'homme car on élimine leurs prédateurs. (...) Il faut avoir une réponse pragmatique et une réflexion au long terme en rééquilibrant la biodiversité. Eradiquer de manière globale ne fonctionne pas".

Sauf que cela a très bien fonctionné pendant des années... et qu'on en arrive là dans une situation sanitaire préoccupante, comme l'a rappelé, pour le cas de Paris, il y a moins d'un an l'académie de médecine.

Quand à réintroduire les prédateurs naturels du rat : difficile quand même de réintroduire rapaces, renards, furets, couleuvres, vipères et chats de gouttières disparus de Lyon depuis bien longtemps !

Je vous invite à écouter cet interview d'un biologiste en totale contradiction avec les propos de la mairie (notamment à partir de 1mn 06 où l'on explique clairement qu'au contraire c'est la prolifération des rats qui n'est pas bonne pour la biodiversité)

https://www.bfmtv.com/lyon/replay-emissions/bonjour-lyon/proliferation-des-rats-a-lyon-quel-risque-pour-la-sante-et-la-ville_VN-202301170181.html

Bon le type il est surtout chef d'entreprise dans le domaine de la dératisation, du coup (même si il peut avoir raison) il manque un peu d'objectivité.

Signaler Répondre

avatar
PhilPlus le 25/01/2023 à 20:11
Gg a écrit le 25/01/2023 à 13h38

C'est totalement fou de lire ça !!!!
Des mares pour éviter la prolifération des moustiques ???? Mais c'est là où ils pondent !!!!
Il est en connexion directe avec les mairies de Strasbourg et de Paris et surtout avec les antispecistes ?????
Rentrez vite chez vous pour prendre un peu de repos, et vous mettres les idées à l'endroit !!!
Y'en à encore beaucoup des comme ça à la mairie ?????

En fait non, une mare "en équilibre", c'est à dire avec des prédateurs, attire les moustiques qui s'y font dévorer ou alors leurs larves se font dévorer. Maintenant mettre en place des mares efficaces à Lyon c'est compliqué et ça ne résout rien à court terme.

Signaler Répondre

avatar
123456 le 25/01/2023 à 19:04

On a parlé ces dernières années du retour possible de la peste et du chikungunya... Pour l'instant, pas d'inquiétudes.

Signaler Répondre

avatar
TranquillouBidou le 25/01/2023 à 17:54

Curieux et paradoxale quand même que Lyon et Paris qui sont gérés par EELV soient de plus en plus dégueulasses. Un comble.

Signaler Répondre

avatar
Décologique le 25/01/2023 à 17:49
Bricoleur_nocturne a écrit le 25/01/2023 à 17h25

C'est mis en œuvre à Berne en Suisse, pour que cela fonctionne à Lyon il y a quelques solutions à trouver :
-Il ne faut absolument pas toucher à la mare, c'est fragile et craintif une libellule et ses petits. Chez les Suisses c'est sous vidéo surveillance.
On fait comment pour la mare de la Guillotière?
-Berne est entourée d'eau avec naturellement de la verdure autour.
On les mets ou les mares ?

On peut en mettre sur les toits.

Signaler Répondre

avatar
Oh non non non non le 25/01/2023 à 17:49

On ne dit pas rat on dit surmulot, il ne faut pas stigmatiser et donner une image négative n’est-ce pas ? Pour les moustiques il serait préférable de dire Culicidae cela évite également la stigmatisation par le genre, sachant que seule la femelle pique et suce le sang, il devient urgent pour lutter efficacement contre les nuisibles de déconstruire le langage, la deconstruction est une arme polyvalente qui résoudra tt les sentiments d’inconfort ou de crasse qui règne ici et là.

Signaler Répondre

avatar
L’incarcération européenne. le 25/01/2023 à 17:32

Le moyen âge 🏰 est revenus avec des mœurs et coutumes qui laissent penser que cela va aller crescendo. Une Misère qui se creuse entre les Élites technocrates de Bruxelles et les peuples fondateurs qui souffrent plus que jamais d’une Europe de riches faites par les riches pour les riches et Surtout sans les L’AVIS de leur peuple , ou des sondages mensonges sont donnés par les médias qui leur appartiennent.

Signaler Répondre

avatar
Bricoleur_nocturne le 25/01/2023 à 17:25
antiglandos a écrit le 25/01/2023 à 15h48

Dans la rubrique pathétique je viens de lire un des prétendants à la coupe.

C'est mis en œuvre à Berne en Suisse, pour que cela fonctionne à Lyon il y a quelques solutions à trouver :
-Il ne faut absolument pas toucher à la mare, c'est fragile et craintif une libellule et ses petits. Chez les Suisses c'est sous vidéo surveillance.
On fait comment pour la mare de la Guillotière?
-Berne est entourée d'eau avec naturellement de la verdure autour.
On les mets ou les mares ?

Signaler Répondre

avatar
mimife le 25/01/2023 à 16:55

c'est quand que les rats quittent le navire? OUPS? je voulais dire les écolos.......

Signaler Répondre

avatar
Ouep'. le 25/01/2023 à 16:08
Gwénolé Ptospirose a écrit le 25/01/2023 à 14h48

Faudrait donc faire un lâché de couleuvres pour régler écologiquement le problème.

ça tombe bien on en a plein à la mairie ! o:)

Ouep', ils passent leur temps à nous en faire avaler, à grands coups "d'apaisement" et "d'inclusion".

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 25/01/2023 à 16:05

"Gautier Chapuis est, de formation, ingénieur en science de l’eau et de l’environnement"

Besoin d'un dessin ?

Signaler Répondre

avatar
Claude maurice le 25/01/2023 à 15:51

la gestion du problème des rats est une catastrophe, incompétence dans tous les domaines……..!!!

Signaler Répondre

avatar
Poubelles ! le 25/01/2023 à 15:51

En ce qui concerne les moustiques, je ne suis pas assez pro pour dire quelque chose.
Mais je pense que pour les rats, déjà, il faut rééduquer les habitants de Lyon et de la métropole, qui laissent les détritus, leurs encombrants sur les trottoirs, ou qui les jettent par les fenêtres. ET OUI !!!
Depuis que la Ville a installée des silos sur les trottoirs, c'est l'enfer.
Quand vous traversez certaines villes de la métropole, ou certains arrondissements de Lyon, c'est dégueulasse, dégoutant, etc..
C'est de pire en pire, tous les jours !!!
Je ne sais pas si c'est ce qui attire les rats, mais bon ; je pense que oui .....

Signaler Répondre

avatar
antiglandos le 25/01/2023 à 15:48
ordrejuste a écrit le 25/01/2023 à 15h30

Non, il a raison sur ce point. Les mares permettent le développement des libellules et des grenouilles qui sont le prédateur naturel des moustiques. Le problème c'est de pouvoir créer des mares en milieu urbain alors que l on continue à bétonner à outrance. Dans ces conditions même les hirondelles et les chauves souris ont disparu. C'est de l'écologie de communication que fait cet adjoint. D ailleurs son prédécesseur l'a bien compris puisqu'il a démissionné.

Dans la rubrique pathétique je viens de lire un des prétendants à la coupe.

Signaler Répondre

avatar
Castel69 le 25/01/2023 à 15:48

cher monsieur faut arrêter la coke et le vélo... c'est c'est à cause de gens comme vous que près de 15 pour cent de gens crois que la terre est plate, et que l'homme n'a jamais marché sur la lune...
Avec une majorité de professeurs de l'éducation nationale, sicolo , Bobo, écolo, faut pas s'étonner que nous soyons dernier au classement PISA, et que le Bac équivaut au certificat d'études des années 60...
Alors cher monsieur vaut théories à la noix, vous pouvez en faire du composte afin d'attirer les rats et autres saloperie...
Ne vous en faite pas 2026 arrive à grand pas et vous repartirez comme vous êtes venu , à vélo...

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 25/01/2023 à 15:30
Gg a écrit le 25/01/2023 à 13h38

C'est totalement fou de lire ça !!!!
Des mares pour éviter la prolifération des moustiques ???? Mais c'est là où ils pondent !!!!
Il est en connexion directe avec les mairies de Strasbourg et de Paris et surtout avec les antispecistes ?????
Rentrez vite chez vous pour prendre un peu de repos, et vous mettres les idées à l'endroit !!!
Y'en à encore beaucoup des comme ça à la mairie ?????

Non, il a raison sur ce point. Les mares permettent le développement des libellules et des grenouilles qui sont le prédateur naturel des moustiques. Le problème c'est de pouvoir créer des mares en milieu urbain alors que l on continue à bétonner à outrance. Dans ces conditions même les hirondelles et les chauves souris ont disparu. C'est de l'écologie de communication que fait cet adjoint. D ailleurs son prédécesseur l'a bien compris puisqu'il a démissionné.

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 25/01/2023 à 15:11

A Paris on ne dit pas "rat". Hidalgo préfère qu'on dise "sur-mulot" :)

Signaler Répondre

avatar
arbre mort le 25/01/2023 à 15:09

Les rats sont utiles:

la municipalité donne des subventions aux associations qui importent les migrants mais lorsqu'ils sont sur notre territoire une partie de ces gens est totalement abandonnées, ils trafiquent pour payer leur passage et la nuit pour tenir le coup boivent et consomment des stup mais heureusement ils courent aussi derrière les rats et essayent de shooter sur ces rats qui traversent la place ce qui permet aux dealers de se réchauffer sans prises de substances addictives.

Signaler Répondre

avatar
🤮 le 25/01/2023 à 15:03

"""A mi-mandat, "les Lyonnais commencent à voir les changements", se félicite l'adjoint de Grégory Doucet. "On arrive à les embarquer pour qu'ils reprennent en main leur ville", conclut-il."""

On arrive à embarquer : embarquer qui ? des faibles d'esprit, des écolos bobos cyclo dégenrés amoureux des pissotières , ?
Beaucoup de lyonnais ne goutent pas ou ne veulent pas gouter à votre soupe militante

C'est beau d'avoir des rêves jeune homme, mais commencez à vous documenter un peu mieux sur la faune avant de venir nous sortir de pareilles âneries sur les rats et les moustiques !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Gwénolé Ptospirose le 25/01/2023 à 14:48

Faudrait donc faire un lâché de couleuvres pour régler écologiquement le problème.

ça tombe bien on en a plein à la mairie ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Grigri le 25/01/2023 à 14:24

Réflexion à long terme...?
Déjà si ces écolos avaient une simple réflexion ce serait pas si mal..
Mais c'est pas gagné.

Signaler Répondre

avatar
Gadagne le 25/01/2023 à 14:23

"Pour Gautier Chapuis les "animaux liminaires sont là à cause de la présence de l'homme car on élimine leurs prédateurs. (...) Il faut avoir une réponse pragmatique et une réflexion au long terme en rééquilibrant la biodiversité. Eradiquer de manière globale ne fonctionne pas".

Sauf que cela a très bien fonctionné pendant des années... et qu'on en arrive là dans une situation sanitaire préoccupante, comme l'a rappelé, pour le cas de Paris, il y a moins d'un an l'académie de médecine.

Quand à réintroduire les prédateurs naturels du rat : difficile quand même de réintroduire rapaces, renards, furets, couleuvres, vipères et chats de gouttières disparus de Lyon depuis bien longtemps !

Je vous invite à écouter cet interview d'un biologiste en totale contradiction avec les propos de la mairie (notamment à partir de 1mn 06 où l'on explique clairement qu'au contraire c'est la prolifération des rats qui n'est pas bonne pour la biodiversité)

https://www.bfmtv.com/lyon/replay-emissions/bonjour-lyon/proliferation-des-rats-a-lyon-quel-risque-pour-la-sante-et-la-ville_VN-202301170181.html

Signaler Répondre

avatar
**++//+++ FORZA EELV +++//++** le 25/01/2023 à 14:02

"A mi-mandat, "les Lyonnais commencent à voir les changements", se félicite l'adjoint de Grégory Doucet. "On arrive à les embarquer pour qu'ils reprennent en main leur ville", conclut-il."

Je propose d'ailleurs une question LM de la semaine pour confirmer ces dires.

On parie combien qu'en moins de 24 heures des milliers de voies, exprimées en toute indépendance (comme pour la question LM sur le maintien de Mme Runel), confirmerons qu'une majorité est d'accord avec les propos de Gautier Chapuis ?!!

Signaler Répondre

avatar
Monpays le 25/01/2023 à 13:59

Il faut lui suggérer ainsi qu'a son pote Aymeric Caron de créer un droit des rats et des moustiques et de l'inscrire dans notre constitution ainsi qu'une association pour les protéger des musophobes et de la discrimination ratière.
Donnez leur vite de l'aspirine !

Signaler Répondre

avatar
Gg le 25/01/2023 à 13:38

C'est totalement fou de lire ça !!!!
Des mares pour éviter la prolifération des moustiques ???? Mais c'est là où ils pondent !!!!
Il est en connexion directe avec les mairies de Strasbourg et de Paris et surtout avec les antispecistes ?????
Rentrez vite chez vous pour prendre un peu de repos, et vous mettres les idées à l'endroit !!!
Y'en à encore beaucoup des comme ça à la mairie ?????

Signaler Répondre

avatar
krytchek le 25/01/2023 à 13:05

Pas près de me faire voter "écolo" lui !
Novlangue, déni, demi-vérité voire plus, autosatisfaction, aucune remise en question ...

Signaler Répondre

avatar
Sandek le 25/01/2023 à 13:02

Que les services de ramassage des ordures fassent correctement leur job , après leur intervention il y en a pleins la chaussée sans parler des poubelles triées (les cartons et papiers volent dans tout la ville)

Signaler Répondre

avatar
lambdapasbete le 25/01/2023 à 12:47

Ce jeune inexpérimenté "qui sait" , tient un parfait exemple du discours théorique idéologique d'extremologiste , tranquille , tranquillement à coté de la plaque, à coté du pragmatisme, du concret , de la réalité du terrain, de l'experience de vie.
Alors il faut lui dire des évidences :
Non , les rats, ce n'est pas la biodiversité.
Les rats, ce sont des vecteurs de pathologies graves qui ont tué des millions d'ETRES HUMAINS dans le monde. Non, il n'est pas nécessaire d'avoir des rats pour la biodiversité.
Pas plus que des moustiques. Qui sont de loin les animaux les plus dangereux pour l'homme sur la planète, une des toutes premieres cause de mortalité d'ETRES HUMAINS , encore aujourd'hui et de puis des siecles .
Ni les rats ni les moustiques ne doivent être protégés, c'est EVIDENT ! Ce sont les ETRES HUMAINS qu'il faut protéger.

Et c'est ça , que les extremologistes, parce que ce sont des extrémistes, ne veulent pas accepter.

Inacceptable cette experience, cette histoire de l'HUMANITE , pour un jeune dont on a bourrer le cerveau d'idéos hors sol et qui n'a manifestement que trop peu d'expérience de vie et beaucoup trop de certitudes (comme un jeune classique que nous avons tous été).
Cette expérience, celle des années d'actions concretes , de résolutions de problèmes sur le terrain , dans la vraie vie et pas dans les théories non genrées de la biodiversité escrologiste qui fait des ravages sur les jeunes dans les médias sociaux, c'est de cela qu'une société, qu'une cité, a besoin pour ses dirigeants.
Les idéo, c'est bien sur le papier, dans les théories , mais il faut etre coherent et réaliste et pragmatique.

Signaler Répondre

avatar
Mairie EELV laisse pourrir le 25/01/2023 à 12:36

La ville est laissée à l’abandon ..
dans le traitement des Rats souris et moustiques c’est aussi le cas rien n’est fait les contrats ont été résiliés, donc ça prolifère…

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 25/01/2023 à 12:19

Encore un Bisounours !

La gestion des déchets où prolifèrent les rats est impossible tant que le ménage de la racaille n'aura pas été fait, en gros de tous ceux qui n'en ont rien à faire de tout...

Pour les moustiques, il y a plein de petit vieux qui gardent l'eau de pluie dans des bassines pour arroser les fleurs sur leur balcon, c'est pas près de s'arranger.

Surtout ce petit se questionne sur la condition animale, mais quid de la condition humaine ??
C'est bien un baratin d'écolo...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *
Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.

Le compte Lyon Mag est gratuit et facultatif. Il vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez enregistré.
Vous pouvez créer un compte gratuitement en cliquant ici.