Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un généticien lyonnais incarcéré en Suisse

Laurent Ségalat, 45 ans, directeur de recherches au CNRS à la Doua, est soupçonné du meurtre de sa belle-mère, près de Lausanne.
Cette femme de 66 ans, nouvelle épouse du père du généticien, a été retrouvée sans vie dans son petit village suisse samedi dernier. Son corps présentait des plaies et plusieurs fractures du crâne. Des blessures non compatibles avec la thèse de l’accident selon les médecins légistes. Laurent Ségalat, présent au moment des faits, est le principal suspect pour la police suisse. Il a été officiellement inculpé de meurtre en début de semaine mais nie les faits. La justice devrait apporter jeudi des précisions sur les éléments qui le mettent en cause.



Tags : prison |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.