L’Etat condamné pour avoir refusé à une diabétique d’entrer dans la police

L’Etat condamné pour avoir refusé à une diabétique d’entrer dans la police

L'Etat devra verser 12.000 euros d'indemnités à une femme diabétique.

Jugement vendredi du tribunal administratif de Lyon. La jeune femme s'était vu refuser l'accès à un concours de la police nationale en raison de sa maladie. Le tribunal a estimé "que le diabète que présentait la jeune femme au moment de sa candidature ne constituait pas un obstacle à l'exercice, à cette date".

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
estellebat le 18/01/2010 à 11:22

Cette jeune femme était candidate à un poste administratif

Signaler Répondre

avatar
estellebat le 18/01/2010 à 11:20

Il serait temps pour la fonction publique territoriale d'en finir avec la " médecine statutaire " abusive et toute puissante et d'y instaurer une véritable médecine du travail non soumise à l'administration.

Signaler Répondre

avatar
dede69 le 18/01/2010 à 08:57

A quand des policiers en fauteuil roulant ou des manchots dockers ?

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 16/01/2010 à 15:51

C'est une bonne chose que l'état soit condamné aussi, lorsqu'il fait de la discrimination comme les entreprises du privé ! Une collectivité territoriale va bientôt se retrouver devant le tribunal administratif, pour avoir évincer de son poste, un contractuel, au motif qu'il est aller consulter le médecin du travail après l'agression dont il a été victime. L'agresseur est un de ses collègue, récidiviste notoire et couvert par la hiérarchie ! Bienvenu dans la fonction publique territoriale où c'est la loi du plus fort qui règne !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.