Gérard Collomb : "il faut pouvoir accueillir les réfugiés"

Gérard Collomb : "il faut pouvoir accueillir les réfugiés"

Le juge a examiné lundi matin la demande de ces 3 familles originaires de Syrie et d’Irak arrivées vendredi sur une plage corse avec 114 autres clandestins. Il a signifié leur remise en liberté. C'est mardi que le tribunal administratif devrait suspendre leur reconduction vers leur pays d'origine, cassant ainsi l'arrêté du préfet de corse du sud. Et si le ministère de l'Immigration leur accorde l'asile, la ville de Lyon est prête à faire sa part d'effort pour accueillir ces réfugiés d'urgence. C'est ce que nous a confirmé lundi matin Gérard Collomb.

Lyon Mag : La ville de Lyon est-elle prête à accueillir les réfugiés kurdes ?
Gérard Collomb :
J’ai toujours pensé qu’il fallait pouvoir accueillir les réfugiés. Il appartiendra à l’Office Française de Protection des Réfugiés et des Apatrides (OFPRA) d’instruire. En attendant, il faut qu’ils trouvent des lieux d’accueil, et pas seulement dans l’agglomération. Il y a certes un centre de rétention dans la région lyonnaise, mais à l’échelle de la région, ils peuvent être hébergés dans les centres de Saint-Etienne, Chambéry, Grenoble. Partout où Rhône-Alpes le peut finalement.

Il y a donc de la place dans la région pour ces Kurdes ?

Je l’espère. Ce que j’ai montré en visitant le foyer Notre-Dame des sans-Abris, c’est qu’à Lyon, nous avions fait face à toutes les problématiques. Nous avions des personnes arrivant du sud Soudan, dans un pays en guerre civile. Nous avons fait face a leur demande. En ce qui concerne l’agglomération, nous sommes toujours prêts à apporter notre coopération au gouvernement pour prendre en charge ce type de problématiques d’urgence.

X

Tags :

refugies

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.