Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Régionales 2010 :  Des méthodes connues pour “Une région d’avance”

Le président sortant de la région Rhône-Alpes et candidat à sa propre succession Jean-Jack Queyranne présentait jeudi son programme pour les élections régionales. Une présentation en grande pompe dans un restaurant lyonnais branché, comme symbole du rajeunissement et de la nouveauté ? Sur la forme, la tentative est convaincante, mais sur le fond toutes les ficelles de la politique classique sont tirées. 

Confluence : un quartier en pleine construction qui se présente comme un pôle dynamique de l'agglomération lyonnaise. C'est ici, dans cette représentation grandeur nature du dynamisme rhônalpin, que Jean-Jack Queyranne a décidé de présenter à la presse son programme pour les élections régionales qui se tiendront en mars. Un choix réfléchi car la Région y construit son tout nouveau siège : « la maison de tous les citoyens de Rhône-Alpes », selon la tête de liste régionale.

La mezzanine du restaurant qui accueille les médias, venus en nombre pour assister à cette présentation officielle, est presque trop petite pour contenir tout le monde. C'est que les journalistes ne sont pas les seuls a s'être déplacés. Le candidat socialiste est arrivé accompagné : ses fidèles lieutenants, les têtes de liste départementales, la dernière transfuge d'Europe Ecologie Hélène Blanchard et la surprise du Président, dévoilée il y a une dizaine de jours : Gwendal Peyzerat, champion olympique en danse sur glace en 2002, sont aussi de la présentation.

Dans un décor de campagne classieux bien que classique, Jean-Jack Queyranne dévoile les 15 points de son programme pour la Région. L'économie, le social et l'écologie prennent une place importante dans les objectifs du Président sortant. Sa liste nommée « une région d'avance » mise sur l'emploi qui, comme le précise la tête de liste : « reste la préoccupation numéro 1 des Rhônalpins ». Les propositions insitent sur la formation des jeunes avec la mise en place d’un « pass orientation emploi », réunissant formation et pérennisation des postes.

Avec Hélène Blanchard qui vient tout juste de quitter Europe Ecologie, la liste socialiste met l'accent sur le développement durable et l’innovation. Jean-Jack Queyranne compte développer l'agriculture biologique, les énergies renouvelables et planter 6 millions d'arbres. « Un arbre par rhônalpin » précise le député de la 7° circonscription du Rhône. Une mesure symbolique, mais qui n'est pas un coup médiatique : « J'ai fait campagne dès 2004 sur l'écologie » justifie le député. Pas de coup médiatique non plus en ce qui concerne la présence de Gwendal Peyzerat sur la liste socialiste. Le champion olympique qui sera évidemment rattaché au sport, réduit à la portion congrue dans le le programme d' « une région d'avance » : « a fait le choix de s'engager politiquement quitte a prendre des coups », défend M. Queyranne.

”Une region d’avance” ratisse large avec des propositions générales sur des sujets à la mode comme l’écologie, des personnalités connues du grand public et des possibilités d’alliances qui vont du centre droit à l’extrême gauche. Après avoir obtenu le rattachement d'Hélène Blanchard, des discussions ont eu lieu entre la liste socialiste et les conseillers régionaux du modem. « Dans le cadre de nos rapports dans l’enceinte du conseil régional », souhaite préciser Jean-Jack Queyranne, qui ne s'oppose pas non plus à une alliance technique avec le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA).

Sur de sa force (« avec un ralliement des forces de gauche, il n'y aurait qu'un seul tour »), « une région d'avance » tente néanmoins de se rapprocher des rhônalpins avec une thématique qui tourne autour du “contrat”. Une façon de responsabiliser et de fidéliser son électorat. La volonté de dépoussiérer la communication pour gagner en popularité est claire. Une ambition justifiée par un sondage qui montre que seul un rhônalpin sur cinq connait le nom du Président de la Région. Mais dans les faits, « une région d’avance » perpétue la politique à l'ancienne dans un décor branché. Où comment faire les mêmes plats dans des marmites neuves.



Tags : ps | queyranne | régionales |

Commentaires 12

Déposé le 23/02/2010 à 18h55  
Par MICHAEL JEAUBELAUX Citer

La Gauche prétend défendre la laïcité et être anticommunautariste, Elle ment ! Jean-Jacques Queyranne (P.S.), Président de la Région Rhône-Alpes vient de le démontrer ! Il a pris sur sa liste, pour les Elections Régionales, Toufik Chergui. Or T.Chergui a été élu, en 2008, au Conseil Régional Rhône-Alpes?du Culte Musulman ! Il est responsable de la commission « abattage rituel » de l'Aïd Al Adha. Il a été élu sur la liste de l'Union des Organisations Islamiques de France ( organisations inspirée par les Frères musulmans). Comme les Frères Musulmans, l'UOIF est une organisation islamiste ( qui utilise la religion pour faire de la politique et inversement) Depuis plusieurs années elle poursuit une politique visant à adapter la République Française à l'islam (c'est-à-dire à imposer, petit à petit, l'islam à la République Françaises et aux Français). Elle n'est pas la seule à poursuivre cet objectif. On ne peut que constater qu'elle réussit assez bien dans son entreprise, elle est même arriver à convaincre les politiques qu'il fallait créer un « islam de France », dont les lieux de cultes et la formation des imams seraient pris en charge par l'argent des contribuables ! La supercherie est énorme, mais personne n'a le courage de la dénoncer ! Il est évident que JJ Queyranne a choisi Monsieur Chergui, parce que c'est un élu du CRCM de l'Ain. Or les représentants du CFCM et des CRCM se présentent toujours comme représentants de "la communauté musulmane" et jamais comme représentant du « Culte musulman"! Avez-vous un jour un socialiste dénoncé cette imposture ? Il s'agit bien d'un candidat communautaire et religieux. Qu'a donné en échange Mr Queyranne à Mr.Chergui (et à l'U.O.I.F. ) pour trahir François Bayrou et rallier sa liste dès le 1er tour ? JJQ et les socialistes ne craignent pas l'hypocrisie et le double langage, ils se présentent comme laïques et anti-communautaristes, mais passent leur temps à jouer sur les registres religieux et communautaires! Ils arrivent ainsi à duper un grand nombre d'électeurs Rhône-Alpins! et malheureusement aussi beaucoup d'électeurs dans toutes les régions de France! Ce qu'a fait Queyranne est beaucoup plus grave que la candidature d'une femme voilée sur la liste de Besancenot, car cette candidate n'a aucune chance d'être élu ! Ce qui est tout le contraire, pour Mr Chergui qui a de grandes chances d'être élu dans deux Conseil Régionaux, celui du Culte Musulman et celui de la République Française ! Avez-vous entendu, le Maire de Lyon (et franc-maçon !), Gérard Collomb protester ?! Non ! et comme dit l'adage : « qui ne dit mot, consent ! ». J'espère que tous les Républicains de France, qui considère la laïcité comme un bien précieux, garantissant l'égalité et la paix entre les citoyens, vont se mobiliser pour exiger le retrait de Mr Chergui de la liste Queyranne ! Il est grand temps que nous revenions à une « laïcité à la française » stricte, sinon la France va au devant de graves périls ! Un homme avertit en vaut deux!

Déposé le 15/02/2010 à 21h10  
Par Robert Citer

Un islamiste sur la liste de Queyranne ? Vive la diversité ! Pour plus d'islam en France, pour une plus grande visibilité de l'islam, je vote Queyranne.

Déposé le 05/02/2010 à 12h24  
Par Charles Citer

Queyranne tire peut-être des ficelles classiques mais il déroule sa campagne méthodiquement avec une force tranquille qui fait pâlir ses concurrents : teasing de ses listes, programme, occupation du terrain, activation de ses réseaux. Le grand brondillant a mis le rouleau compresseur en route...

Déposé le 04/02/2010 à 09h43  
Par Edgar Citer

Avant de voter, lisez « région, le grand gaspi » (de Robert Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch) et vous découvrirez comment les socialistes (avec les Verts qui participent aux exécutifs) dilapident l'argent du contribuable. « Construction d'un nouveau siège pharaonique, ameublement de luxe, nouveaux logos, subventions délirantes (aux amis politiques), représentations «diplomatique» à l'étranger ? Le nouveau siège de la Région Rhône-Alpes dont le coût initial était estimé à 96 millions d'euros sera finalement de 200 millions d'euros en raison de l'augmentation des effectifs de la Région, passés en trois ans de 940 à 1 290 agents (+ 37 %). Gaspillage, gaspillage? Le nom de la Région comportait un trait d'union, entre Rhône et Alpes. C'était insupportable. Cela torpillait, paraît-il, la dimension « fusionnelle » du territoire ! Un nouveau logo a donc été élaboré pour la somme de 73 000 euros à laquelle il faut ajouter 850 000 euros pour la campagne de communication autour de ce logo. » Gaspillage, gaspillage? Comment peut-on encore voter Queyranne ? Que les gens sont bêtes !

Déposé le 30/01/2010 à 17h41  
Par lolo Citer

je voterais pour le president sortant. il est le meilleur de tous.

Déposé le 30/01/2010 à 08h58  
Par Fleche Citer

Je pense que Jean-Jacques Queyranne et son équipe n'ont pas besoin de sortir les ficelles de la politique classique pour convaincre. L'équipe sortante a un bon bilan, n'a pas attendu la montée en puissance des Verts pour avoir une vraie politique écologique et s'inscrire dans le développement durable. Ma voix ira à cette équipe dès le 1er tour.

Déposé le 29/01/2010 à 22h49  
Par Jojo (mais du 74) Citer

Je vote Jean-Jack Queyranne, ça c'est une certitude ! L'article est un peu parti pris, en quoi Queyranne mène-t-il une politique à l'ancienne ? On a vu la droite et le centre-droit pendant des années à la tête de Rhône-Alpes, et c'est depuis 2004 que ça a le plus bougé... On entend partout "ils n'en font pas assez pour les TER..." Ils en font certainement plus qu'avant !

Déposé le 29/01/2010 à 16h13  
Par jojo Citer

En effet, il faut conserver ce qui marche et l'amplifié ! C'est pour ça que je vote Jean-Jack Queyranne le 14 mars !

Déposé le 29/01/2010 à 14h59  
Par D_Pierre Citer

Je ne comprend pas le titre de l'article, en quoi Mr Queyranne aurait un temps de retard ? C'est celui qui dans la campagne est le plus engagé pour offrir un vrai débat aux rhônealpins, débat qui fait peur à Mme Grossetête et on comprend pourquoi lorsque l'on regarde sa prestation lors de précédents débats.... J'aime d'ailleurs beaucoup l'application facebook de soutient a Jean-Jack Queyranne ! apps.facebook.com/appli-regionales-ra/

Déposé le 29/01/2010 à 14h11  
Par nicov Citer

Je trouve que Jean-Jack Queyranne et vraiment porteur d'innovation et le garant d'une région d'avance ! En effet, c'est deja le premier a avoir sorti son programme ! Il poursuit l'action qu'il a engagé en 2004, c'est le premier a avoir parlé d'éco région, qu'il a rendu effectif ! Que faire d'autre que de voter pour lui dès le premier tour pour encourager la conversion de notre belle et dynamique région !

Déposé le 29/01/2010 à 14h08  
Par Bigornot Citer

Un peu dur cet article... je ne comprend pas bien l'angle ... Queyranne rassemble et bouscule son propre parti pour présenter une liste des meilleurs talents. C'est audacieux de sa part. En mars, je vote pour lui !

Déposé le 29/01/2010 à 12h45  
Par JYM Citer

Un peu nostalgique nos ami(e)s du PS avec la reprise d'un vieux slogan de Jacques Séguéla pour les législatvies de 1986 " Prenons une France d'Avance"... c'est le "marché de la mode vintage" me direz-vous du côté de la confluence...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.