Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Meirieu : «Tous les problèmes peuvent être traités avec le logiciel écologique»

Présentée lundi par Philippe Meirieu, la liste du Rhône d’Europe écologie fait la part belle aux représentants de la société civile, cornaqués par des conseillers régionaux sortants, comme Etienne Tête et Fatiha Benhamed. Philippe Meirieu, en quatrième position sur la liste, marque par ce choix la volonté de dépersonnaliser ce scrutin, et de mettre fin au rôle du chef. Le rhétoricien d’Europe écologie, qui conserve parfois une certaine verdeur enthousiaste, a bien voulu répondre aux questions de Lyon Mag sur ses objectifs pour les Régionales. Interview.

Lyon Mag : Comment se déroule cette campagne ?
Philippe Meirieu :
Les électeurs sont libres et vont décider librement. Ils l’ont fait au moment des élections européennes. Nous pensons que nous pouvons emporter leur adhésion au niveau régional. La Région est un lieu où tous les problèmes, de l’emploi, de l’environnement, de la santé, de la formation, peuvent être traités avec le logiciel écologique.

En quoi consiste ce logiciel écologique que vous évoquez ?
Avec l’écologie, nous pouvons reconvertir les emplois, nous pouvons inventer de nouvelles formations, nous pouvons travailler à une meilleure santé. Nous pouvons renforcer les solidarités entre les citoyens, de tous âges et de toutes classes.

Avez-vous des exemples concrets ?
Prenons l’exemple de l’agriculture. Il faut forcer la solidarité entre les agriculteurs et les consommateurs par des circuits courts, en organisant une agriculture bio de qualité. nous pensons que c’est là que cela se joue. Alors, bien sur, il y a des décisions extrêmement importantes au niveau européen, et l’Europe fait des choix qui déterminent toute notre action. Mais quand vous voyez qu’autour d’une ville, on bitume des terrains agricoles qui pourraient faire d’excellents terrains maraîchers... Cela ne se joue pas au niveau européen, mais au niveau régional, en négociant avec les municipalités. Il faut s’associer avec les organismes existants qui peuvent préempter sur des terrains agricoles. Il faut voir  comment concrètement on peut améliorer la qualité de l’eau. Comment concrètement on peut mettre des cantines bio dans les lycées dont nous sommes responsables. C’est cela les responsabilité d’Europe écologie.

Qu'en est-il des autres prérogatives de la Région ?

Je suis très attaché au levier extraordinaire que nous avons au niveau de la Région qui est la formation. La formation et l’éducation représentent 50% du budget de la Région. Avec cela, on peut faire des choses extraordinaire : créer des emplois nouveaux, assurer la reconversion des emplois menacés. Regardez l’aluminium dans les Alpes : on sait qu’un certain nombre d’usines sont gravement menacées. Il ne faut plus faire de la fabrication mais du recyclage d’aluminium. Il faut former les gens pour le faire. Et la Région a les moyens. La Région, c’est le bon territoire et la bonne échelle pour faire passer des choix fondamentaux auxquels je crois, et auxquels les citoyens sont très attachés.

Vous évoquez beaucoup le lycée, la formation, la campagne se base sur les jeunes essentiellement ?
Non. La campagne se base sur tout le monde. Quand je dis : «Gaspillez moins pour vivre mieux», je m’adresse à tous. Tout le monde est concerné par le discours d’Europe écologie. Les jeunes, les moins jeunes, les travailleurs, les gens de la culture. Nous avons projet pérenne pour la culture. Il faut arrêter la culture événementielle. Il faut aider les amateurs dans le domaine de la culture, pour qu’ils ne vivotent pas dans de tous petits hangars mal chauffés. Ils faut qu’ils puissent pratiquer leur art au plus prêt des citoyens, au plus prêt des territoires.

L’ennemi d’Europe écologie, c’est l’abstention ?
Nous avons envie de mobiliser tout le monde. On prévoit un taux de 50% d’abstention, ce qui est énorme. Nous voulons mobiliser les abstentionnistes, et nous voulons leur dire qu’il y aune manière de faire de la politique qui va les réconcilier avec la politique. En dehors des partis traditionnels, de la technocratie traditionnelle, nous allons essayer de mettre de l’humain partout. C’est à l’échellon régional que l’on doit le faire.

Vous vous êtes placé en ennemi de l’État Sarkozy. Pouvez-vous préciser ?
Je trouve que la France file  un mauvais coton. Elle est un peu fascinée par une espèce de dérive monarchiste de la politique, Je trouve cela extrêmement grave. Un certain nombre de droits fondamentaux, comme la santé, le travail, le logement, sont aujourd’hui menacés par le pouvoir tel qu’il s’exerce. Je crois que l’éducation nationale, que je connais bien pour y travailler depuis de nombreuses années, est menacée de démantèlement. Tout le monde est placé en concurrence. C’est moins Nicolas Sarkozy que le système qui est en jeu. Le système est basé sur la concurrence. On met les gens en concurrence, on organise la concurrence, y compris au sein des banlieues avec les quotas d'accès aux Grandes Écoles. Nous pensons que la solidarité doit être mise au coeur du projet politique. La solidarité, c’est l’inverse de la concurrence. Nous nous battons pour que cette solidarité gagne partout. La concurrence, c’est has been, c’est vieux, c’est un truc qui est passé.

Un mot sur votre possible ralliement à la liste de Jean-Jack Queyranne ?
Nous ne pensons pas à des ralliements aujourd’hui. Nous sommes au premier tour. Cela fait du sens, et donne la possibilité au citoyen d'exprimer sa préférence. Nous ne voulons pas que ce soit les partis politiques qui donnent les perspectives de vote au second tour. Ce n’est pas aux partis de définir cela, mais aux citoyens. Les citoyens le diront le moment venu. Ce n’est pas à nous de le décider dans les secret de nos appareils. Nous laisserons les citoyens décider.   



Tags : régionales | meirieu | europe ecologie |

Commentaires 8

Déposé le 04/02/2010 à 19h24  
Par justine Citer

Je suis désolé que les écolos prennent si ma les réalités auxquels ils sont confrontés. Mr Meirieu est un pédagogue très contesté au sein du milieu enseignant, l'humanité d'un homme ne fait pas une Présidence de Région ! Sortez de vos autosatisfactions sur Mr Meirieu pour montrer enfin ce que vous voulez pour Rhône Alpes !

Déposé le 04/02/2010 à 18h09  
Par Denise nature Citer

Je suis très contente que Philippe Meirieu soit sur la liste Europe Ecologie . J'ai eu l'occasion de lire ses chroniques sur l'éducation et les jeunes et j'apprécie son ouverture d'esprit , son humanité et sa grande culture . Nous avons besoin de personnes ayant son envergure .

Déposé le 04/02/2010 à 00h07  
Par LorenzoM Citer

J'avais entendu parler de Mr Meirieu lors de ma formation d'éduc, alors j'ai cherché sur le net un de ses discours : http://www.dailymotion.com/video/xbxgfm_philippe-meirieu-lurgence-democrati_news Et j'ai franchement été touché par son humanisme ! çà sent le renouveau politique, je dois avouer que cela me plait.

Déposé le 03/02/2010 à 19h32  
Par Christophe Citer

Bon moi j'ai presque toujours voté vert mais là je comprends pas ce qui se passe. Madame Moreira, on me dit qu'elle a beaucoup manqué à la région alors pourquoi c'est pas Etienne Tete le candidat ? Je crois que je ne vais pas voter pour les verts mais pour Jean jack Queyranne qui a un bon bilan

Déposé le 03/02/2010 à 19h32  
Par Antoine Citer

C'est triste qu'une partie de l'équipe de Queyranne passe son temps sur le web à attaquer personnellement Philippe Meirieu, qu'ils encensaient par exemple lorsque Queyranne l'avait reçu à la Région il y a un an pour les Assises du développement durable. J'espère que JJQ, qui est quelqu'un d'intelligent et fin, mettra bientôt fin à ces bien piètres pratiques.

Déposé le 02/02/2010 à 18h41  
Par nicov Citer

Mr Meirieu me fait bien rire quotidiennement ! Pas de programmes régionaux, pas de visions, aucune connaissance des dossiers importants.... http://www.dailymotion.com/video/xbhi2a_philippe-meirieu-ou-le-mauvais-elev_news L'écologie doit étre un logiciel vous avez raison mais qui s'inclue dans le système d'exploitation de la gauche ! Vous n'aurez pas toutes les solutions ! Vous devez allier comme le propose Jean-Jack Queyranne allier performance économique, justice sociale et votre role est de garantir la responsabilité environementale !

Déposé le 02/02/2010 à 15h18  
Par Jeannot Citer

Sans rire ! En lisant le programme ?

Déposé le 02/02/2010 à 13h13  
Par Amaury Citer

Bon ayé je me suis décidé pour mon vote pour les européennes : Europe Ecologie avec Meirieu. J'avais quelques doutes encore il y a quelques jours mais cette fois c'est décidé.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.