Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Guilherme Azanga n’a finalement pas été expulsé

Emmené mercredi à Paris en vue d’être reconduit vers l’Angola, ce père de famille sans papier a refusé de prendre l’avion, selon RESF.
Il a été placé en garde à vue et doit comparaitre jeudi devant le tribunal de Bobigny pour "refus d'embarquer". L’histoire de cet homme de 37 ans, père de 4 enfants dont deux sont scolarisés à l’école Gilbert Dru, déclenche une grande vague de solidarité au sein de l’établissement scolaire du quartier de la Guillotière, mais aussi auprès d’associations et d’élus lyonnais.



Tags : expulsion | Guilherme Azanga |

Commentaires 1

Déposé le 15/04/2010 à 12h45  
Par Edith Citer

Par un communiqué de presse du député Philippe meunier, je viens d'apprendre que, par trois fois, l'OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) a rejeté la demande d'asile de cet individu qui a fait l'objet d'une condamnation à 2 mois de prison ferme en France. Et les socialistes-collabos soutiennent ce type ! La racaille a décidément ses soutiens dans notre pays. Merci au PS et à ses satellites. Pauvre France !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.