Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Françoise Grossetête ne décolère pas

Françoise Grossetête, présidente du groupe de l'Union de la droite et du centre au Conseil Régional  ne cache pas son agacement face à l’actuel président, Jean-Jack Queyranne. Dans un communiqué  elle fait part de sa déception quant à la décision du Conseil qui a refusé de lui confier la présidence de la Commission des finances. Un véritable « déni de démocratie » selon elle.

Elle fustige en outre la mise en place d’un nouveau règlement intérieur qui aurait pour but de réduire le temps et la capacité d’expression de son groupe au profit des autres formations politiques.



Tags : ump | ps | Jean-Jack Queyranne | rhone alpes | conseil regional | Françoise Grossetête | Centre |

Commentaires 7

Déposé le 03/06/2010 à 10h53  
Par carla Citer

Francoise même pas de couille au cul ! et ces vrai en plus ! moi je l'ai jamais vue en tous les cas avec des burnes au cul alors qu' est ce que c'est que ces connerie, ont en mangent matin midi et soir et même la nuit quand on dort si ont y arrive il vaudrai mieux remplcer toutes vos conneries par de l'alimentaire et du pognon encore une fois vous êtes nul vivement la révolution !

Déposé le 03/06/2010 à 10h45  
Par carla Citer

c'est comme sa quand on a le meilleur dé chéri, il est vrai qu'avec 180 % d'augmentation de salaire sur une base de vdix milles euros par mois on peut aimé allègrement, on peut se passer des soucies du peuples et voyagé à l'oeuil sur le dos des contribuables, mais surtout ne pas confondre Mr le président de la république avec les contribuables UMP qui sans mettent plein les poches et ruine le pays pendant que Mr Sarkosi essaye de trouver des solutions franchement vous êtes nul blablablablablabla et encore bla bla bla je touchai en salaire avec tonton 23000 francs par moi avec jacquo on mange des pommes ou plutot des verres et avec L' UMP il nous reste les tronnions on veut du ponnions à l'unnissons rien à faire de vos avions mêmme pas les moyens de ce payé un tiquet de bus, cinéma,soirée, la chandelle ils nous l'ont misent ! arrêtez de regarder la télé et regarder devant vos pieds ! vive tonton lui il avait des burnes pour le peuple !

Déposé le 13/04/2010 à 09h45  
Par UN VRAI DEMOCRATE Citer

C EST VRAI QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A NOMME A LA COMMISSION FINANCE DE L ASSEMBLEE NATOINALE UN SOCIALISTE PUR DUR ET SECTAIRE LA EST LA DEMOCRATIE N EST PAS GOLDEN TOUCH

Déposé le 13/04/2010 à 09h24  
Par filouchy Citer

Pas besoin d'être socialiste pour s'opposer à Françoise Grossetête, un minimum de bon sens suffit.

Déposé le 12/04/2010 à 12h11  
Par golden touch Citer

Pourquoi tant de vulgarité et haine... Je ne fait que relater des faits : La fiscalité et la dette de Saint Etienne ont explosé suite au passage de M. Thiolière et de son adjointe Madame Grossetête; Je suis en droit d'exprimer des craintes légitimes quant'à son accession à la présidence de la commission des finances.

Déposé le 10/04/2010 à 13h12  
Par RASLAGAUCHE! Citer

Eeeeeeet oui! Quand on sait que Jean-Jack Queyranne envoie ses sbires faire des commentaires par Internet - souvent n'ont-ils pas les couilles pour les faire en Assemblée voire en direct sur France 3 - il ne faut point s'étonner de lire un tel ramassis de bêtise crasse et de malhonnêteté. Le Conseil Régional vit ces jours-ci des heures sombres. Loin des hautes préoccupations de la vie publique, c'est à ses propres employés que le chef manque carrément de respect. Vivement qu'on entende claironner le nouvel exécutif au sujet de l'emploi précaire!... Je ne dirai que ça, par peur des représailles! Mais les basses moeurs sont là légion, cher ami golden. A n'en point douter, vous êtes du Limousin. Bien à vous!

Déposé le 09/04/2010 à 14h07  
Par golden touch Citer

Ne pas confier la présidence de la commission des finances à une femme qui a accompagné la municipalité Thiolière, qui a fait de Saint-Etienne une des villes les plus endettées de France ! Et qui fait figure de contre-modèle de gestion dans l'hexagone, c'est une mesure qui va dans le sens de l'intérêt général...Et à l'opposé d'un quelconque "déni de démocratie"... C'est presque succulent d'entendre l'UMP Rhône-Alpes, et l'UMP en général de parler de "déni de démocratie" d'ailleurs. Quand on sait ce que contient la réforme des collectivités, et le mode de scrutin antidémocratique que le gouvernement veut imposer...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.