Geourjon et Morales pressentis pour représenter la droite aux Cantonales

Geourjon et Morales pressentis pour représenter la droite aux Cantonales

Christophe Geourjon et Richard Morales, deux voltigeurs du centre lyonnais, pourraient se voir confier deux cantons aux élections de mars 2011. Il s’agit, pour le président du groupe Lyon démocrate au conseil municipal de Lyon, du XIIème canton, alors que le président du l’Union Centriste et Démocrate (UCD) récupérerait la candidature sur un des trois cantons de Villeurbanne.

Ils ont un point commun : tous deux sont dissidents du Modem. Christophe Geourjon avait rejoint les listes Perben pour les Municipales de 2007, quand Richard Morales, écoeuré, créait au sortir des Régionales de Mars son nouveau parti, l’UCD. Le mouvement avait d’ailleurs présenté un candidat pour les cantonales partielles de Villeurbanne de juin, recueillant un peu moins de 5% des votes exprimés. La droite lyonnaise fait donc un pas en direction du centre, sur des cantons toutefois difficiles à récupérer.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
electeur du canton 12 le 30/06/2010 à 10:01

Et encore un saut en parachute dans le 8ème.... Il est vrai que nous avons en la personne de C.G. un spécialiste de cet exercice (cf les municipales de 2008). Décidément la droite et le "centre" (de quel centre parle-t-on?) sont les spécialistes de ce sport périllieux en se foutant complétement des militants de terrain et surtout des électeurs du 8ème. Mais s'agissant cette fois d'un scrutin uninominal la chute risque d'être douloureuse et le record pitoyable du score de Madame Berra (autre spécialiste du parachutage) aux élections municipales (un peu plus de 22%) sera certainement battu... Ca fera au moins un record!!! P.S.:Syons sympas! Ouvrons une souscription pour lui offrir unGPS pour sa campagne!!

Signaler Répondre

avatar
Jacky Pobel le 29/06/2010 à 08:54

Quand on veut se présenter à une élection, on se présente là où on habite. Question de respect pour les électeurs... Morales, quoiqu'on en dise, a cette légitimité. Geourjon absolument pas.

Signaler Répondre

avatar
crisse le 29/06/2010 à 08:40

Geourjon est compétent mais sans charismen il a accueilli Moralès ! Quel duo, Michel Mercier veut perdre son Conseil Général ! étonnant.......

Signaler Répondre

avatar
Sonia Gerbaz le 28/06/2010 à 23:42

C'est un peu du mytho cet article. Le candidat officiel de la droite sur le canton Lyon 12, c'est Rodolphe Rous, déjà candidat en 2008. Il est jeune, talentueux bien implanté sur le terrain local. C'est l'avenir de la droite sur l'arrondissement. Christophe Geourjon, à part son parachutage sur les listes Perben aux municipales, personne ne sait qui c'est dans le huitième.

Signaler Répondre

avatar
vive le canton 12 le 28/06/2010 à 17:03

Les militants locaux apprécieront?. Entre l'inconnu centriste (du MODEM !) et celui qui est légitime car réalise un véritable travail terrain?? Pas sur que mercier lui fasse un cadeau à ce centriste?..une campagne sans militant, sans être connu, sans charisme, etc?.

Signaler Répondre

avatar
habitant du canton 12 le 28/06/2010 à 17:01

Habitant le canton 12, je n'ai jamais vu cette personne « centriste » sur le terrain? alors comment compte t'elle gagner des élections très locales ? Je pensais que Mercier voulait renforcer sa majorité. Apparemment non, puisqu'il ?uvre pour installer un candidat qui concoure pour un record du plus faible score de la droite sur le canton 12?.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.