Najat Vallaud-Belkacem flingue les «fantassins mercenaires du président de la République»

Najat Vallaud-Belkacem flingue les «fantassins mercenaires du président de la République»

L'élue lyonnaise Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de Ségolène Royal, est montée au créneau pour défendre la candidate socialiste aux présidentielles de 2007. Royal, qui avait évoqué le « système Sarkozy corrompu » en écho à l’affaire Bettencourt, a suscité une véritable tollé à droite. Belkacem, s’est dit « choquée » par ce « déchaînement de violence verbale de la droite. » 

« Je crois simplement qu’ils se sont reconnus dans la corruption dénoncée par Ségolène Royal, qu’ils sont touchés au vif et désespérés de se voir sombrer ainsi avec le navire, dans l’opprobre et le déshonneur. » La mise au point, signée Najat Vallaud-Belkacem, est sans ambages . La porte-parole de Ségolène Royal n’a pas goûté les attaques de la droite contre la socialiste. « Ségolène Royal a simplement le tort d’avoir visé juste et, comme à son habitude, de ne pas avoir eu peur des mots » a continué l’adjointe au maire de Lyon,  qui souhaite « mettre fin à cette hypocrisie qui gangrène la démocratie, et mettre des mots sur les choses. »

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cécile le 02/07/2010 à 19:25

et moi aussi je dis la vérité, et c'est stupide de dire que c'est dommage que Najat soit de Gauche, au contraire !

Signaler Répondre

avatar
Le Mal Aimé ( le retour) le 02/07/2010 à 14:31

Le Mal Aimé n'est pas toujours aigri cécile. Il dit la véritée et c'est bien ça qui dérange ...

Signaler Répondre

avatar
philippe le 02/07/2010 à 12:18

Mercenaire, corruption... Mme Vallaud belkacem est dans la lignée de Mr Collomb qui insultent ses adversaires politiques au lieu de discuter calmement. Ces élus qui dirigent Lyon ne font pas honneur a notre ville!

Signaler Répondre

avatar
Cécile le 02/07/2010 à 11:59

au mal aimé aigri : et ben oui najat est la preuve parfaite qu'on peut allier beauté intérieure et beauté extérieure.

Signaler Répondre

avatar
Le Mal Aimé ( le retour) le 02/07/2010 à 08:25

C'est Dommage qu'elle soit de gauche parce qu'elle est tout de même mignonne Najat ...

Signaler Répondre

avatar
Le Mal Aimé ( le retour) le 01/07/2010 à 08:00

Choqué par la violence verbale ????????????????????????? c'est une honte de dire un truc pareil. La gauche ne propose tellement rien et n'a tellement rien à dire que son seul point d'attaque est de se faire remarqué a chaque fois que le gvt en place fait quelques chose. Mais faîtes les taires ces politiques ... Merde ....

Signaler Répondre

avatar
Cécile le 30/06/2010 à 23:39

on en attendait pas moins de ceux qui ont pas mal de choses à se reprocher... apparemment (on essaye de "recoller les morceaux en annonçant une baisse des "dépenses du gouvernement", comme par hasard ça leur vient "subitement".... (lol) il faut laisser "les faits se faire" tôt ou tard (le moins tard possible espérons-le) nous viendrons à bout de cette chute vertigineuse sans fond...car mots dits sont ceux là qui méprisent le peuple Allez courage Najat !

Signaler Répondre

avatar
Géronimo le 30/06/2010 à 19:17

Oui, enfin la petite Najat était à la séance de la CU le lundi 28, elle ne s'est pas offusquée quand ce pauvre Collomb, en manque d'arguments, après les interventions des Verts et de l'UMP contre le stade, a traité les opposants au stade de politicard et d'intégristes, qu'il a menti encore une fois en disant que les infrastructures profiteraient à tout l'est lyonnais. La cohérence n'étouffe pas nos politiques, de droite comme de gauche, mais de gauche c'est plus grave, car le peuple autrefois comptait sur la gauche pour réparer les injustices, autres temps, autres m?urs !

Signaler Répondre

avatar
mirabelle le 30/06/2010 à 18:37

Petite coquille dans la phrase : "est montée au créneau pour défendre le candidate socialiste aux présidentielles de 2007" Ce n'est biensur pas "le" mais "la"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.