La droite lyonnaise réagit à la candidature de Gérard Collomb

La droite lyonnaise réagit à la candidature de Gérard Collomb

Par voie de communiqué, ce sont respectivement Michel Havard et Emmanuel Hamelin qui ont réagi mardi à l’annonce de la candidature de Gérard Collomb aux Municipales de 2014.

Michel Havard, député du Rhône et président du groupe d’opposition municipale « Ensemble pour Lyon » juge la sortie de Collomb « véritablement surprenante. » « A 3 ans et demi de l’échéance, elle est le révélateur de la division de la majorité verte-socialo-communiste et que le seul moyen pour la garder unie est de rappeler que  Bref, les élus de la majorité se voient opportunément rappeler qu’ils sont coincés entre la carotte et le bâton ! » s’amuse-t-il, reprenant à dessein l’exemple des divisions de la majorité municipale sur le projet du TOP, et les difficultés rencontrées sur les projets de réhabilitation de l’Hôtel-Dieu et du quartier Grôlée.

Emanuel Hamelin, de son côté, brocarde la durée des nombreux mandats du sénateur-maire. « Gérard Collomb vient d'annoncer sa candidature pour la Mairie de Lyon en 2014. A cette date, il aura exercé les fonctions de Maire et Président de la Communauté Urbaine de Lyon pendant 13 ans... Il brigue donc un nouveau mandat qui, s'il devait être réélu, porterait à 19 ans sa présence à la tête de l'exécutif local. Il ne me semble pas raisonnable de rester à ce niveau de responsabilité pendant une durée aussi longue » a-t-il déclaré. Il pointe également les « nombreux dossiers » où Collomb est « à la peine » : « SACVL, grand stade, quartier Grolée, Hôtel Dieu, TOP et COL (...) les difficultés de stationnement et les énormes embouteillages du quartier Confluence. » Toutes ces difficultés témoignent pour le conseiller municipal du 4ème arrondissement des « limites de Collomb en tant qu'aménageur de Lyon. » Et d’ironiser sur la gloutonnerie affichée de ce dernier : « Gérard Collomb n'est à l'écoute aujourd'hui que de ses ambitions nationales. Être candidat en 2014 n'est pour lui qu'un lot de consolation après ses défaites prévisibles en 2011 ou 2012. »


7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lyonnais le 02/09/2010 à 13:23

Qu'a t-il fait de bien ? I a coupé pour toujours la confluence du reste de la ville. A Marco F: le simplet à la ville de Lyon c'est lui et ces collistiers qui ont cassés la cité internationale, et oui c'est dûr a enttendre mais c'est bien lui. Qui à crée de toute pièce un mur, une frontière de part et d'autre de la ligne LEA ? c'est Collomb.

Signaler Répondre

avatar
le mal aime le 01/09/2010 à 07:34

D' habitute c'est la gauche, pour une fois ça change ...

Signaler Répondre

avatar
Hakim le 31/08/2010 à 21:30

Une nouvelle plutôt positive... L'avancée des grands dossiers : confluence, rives de Saône, TOP et COL (en faisant fi de l'obstruction du Ministre Mercier)...seront déterminants.

Signaler Répondre

avatar
machris le 31/08/2010 à 21:14

Il fait bon vivre a Lyon et environs. Bien sur qu'il y a encore beaucoup a faire. Le bilan du président maire n'est pas si mauvais. Je ne trouve pas sa candidature inintéressante. Sa réélection sera le reflet de son bilan

Signaler Répondre

avatar
romeoaflou le 31/08/2010 à 21:04

collomb a la retraite ca suffit Un gapian du 5 eme Abon entendeur salut A +

Signaler Répondre

avatar
Marco F. le 31/08/2010 à 19:00

C'est assez regrettable toutes ces critiques stériles et répétitives... Au moment même où la majorité présidentielle réfléchit aux saillies sécuritaires et populistes de son leader, l'UMP Rhône n'a qu'une priorité : se couvrir de ridicule avec des communiqués qui transpirent l'aigreur. Bien heureusement, Lyon ne les attend pas pour avancer.

Signaler Répondre

avatar
fan club des clowns le 31/08/2010 à 18:51

Fidèle à ses mesquineries habituelles... La droite lyonnais n'a toujours pas compris comment parler au lyonnais. A la différence de Gérard Collomb qui agit, reste à l'écoute des habitants de notre agglomération ET en fait une vitrine économique, culturelle et sociale. Bref, une fois de plus, la droite a préféré la polémique à la politique... Et encore, nous n'avons toujours pas le communiqué du clown de l'UMP, Philippe COCHET.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.