Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fin du blocage chez Lejaby

Un accord a été trouvé entre la direction et les syndicats du fabriquant de lingerie. Il prévoit 15 000 euros d’indemnités supra-légale par salariée licenciée, assortis de 500 à 600 euros par années d’ancienneté.

Le site de Rillieux la Pape était bloqué depuis 15 jours par les employées, qui protestaient contre le plan social en cours. Malgré tout, 197 emplois seront tout de même supprimés, et les sites de Bourg-en-Bresse et Bellegarde seront fermés… Un dernier comité central d’entreprise doit avoir lieu aujourd’hui. Mais les salariées, à l’image de Nicole Mendez, représentante CFDT pour le site de Rillieux-la-Pape, sont résignées. « C’était le combat de trop. C’est un soulagement dans le sens ou il fallait trouver une issue au conflit. Mais personne n’en sort gagnant. Ni l’entreprise, ni les salariés. Je pensais franchement que l’entreprise, à vouloir faire comme la concurrence, fait la plus grosse bêtise de sa vie. Le coût du travail est un faux problème, le concurrence est un faux problème. On pourrait être suffisamment costaud pour garder de l’emploi dans les territoires » nous a confié, désabusée, la représentante CFDT.
En tout cas, le site a été débloqué hier en début d’après-midi… Les camions peuvent à nouveau entrer et sortir. Le président de Lejaby a indiqué qu’il aller lever l’assignation en référé visant 5 grévistes. La décision du tribunal était attendue cet après-midi.



Tags : Lejaby |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.