Les députés UMP du Rhône en colère contre Carenco

Les députés UMP du Rhône en colère contre Carenco

Quiproquo ou problème de communication ? Vendredi dernier, à l’heure de la prise de fonction du nouveau préfet du Rhône, tous les parlementaires, qui traditionnellement accompagnent le représentant de l’Etat pour sa première cérémonie, n’étaient pas prévenus. Certains députés UMP n’ont pas digéré.

C’est le cas de Christophe Guilloteau, qui s’est fendu d’un simple mais tranchant : « Il paraît qu’il y a un préfet dans le Rhône, j’ai lu ça au Journal Officiel... » Une réaction à la mesure de la faute de protocole pour le député de la dixième circonscription du Rhône, qui en rajoute même une couche, selon les propos rapportés par Le Progrès : « j’ai déjà un peu d’ancienneté et j’ai rarement vu ça. Notre réaction est justifiée. On a tous des emplois du temps chargés, on peut quand même prendre son téléphone ! Mais le jour où il voudra nous rencontrer, il nous fera signe. M. Carenco était un homme de cabinet parfait, il faudra peut-être qu’il soit un peu plus souple… »

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.