Christophe Guilloteau : "Accueil des mineurs non accompagnés : il doit y avoir une mutualisation"

Le président du Rhône, Christophe Guilloteau, était l'invité ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Christophe Guilloteau : "Accueil des mineurs non accompagnés : il doit y avoir une mutualisation"
Christophe Guilloteau - LyonMag

Aujourd'hui à mi-mandat, Christophe Guilloteau met en avant plusieurs éléments pour tirer un bilan de cette première moitié de présidence du Rhône. "Zéro impôt nouveau, on s'est occupé des routes, des collèges en en restaurant ou agrandissant certains, on s'est occupé des jeunes mineurs isolés (…). On a aussi désendetté la collectivité, on a payé les dettes que l'on avait trouvé (en 2015, lorsque Christophe Guilloteau a succédé aux centristes Michel Mercier et Danielle Chuzeville, ndlr.). La grande opération qui marquera notre passage, c'est cette future médiathèque départementale (…) que l'on construit à Chaponost et qui sera le diffuseur de la lecture public sur les 156 bibliothèques départementales", cite notamment le président du conseil départemental.

Sur la gestion des mineurs non accompagnés (MNA), qui est une compétence du Département, Christophe Guilloteau se veut rassurant mais ferme. "J'ai trouvé une solution qui sera mis en place dans une commune des Monts du Lyonnais. (…) Le maire est d'accord et en plus cela crée de l'emploi localement. Le président de la Communauté de communes des Mont du Lyonnais est également d'accord. (…) J'ai des lieux dans lesquels je pourrais mettre des MNA, mais j'ai parfois des refus des maires. Les choses vont être très claires : là où les maires me diront 'non', lorsque leurs dossiers de subvention arriveront au Département, je les regarderai personnellement. On ne peut pas vouloir de l'argent d'une collectivité, et lorsqu'elle demande quelque chose dans ses compétences régalienne, à partir du moment ou ces locaux sont vides, dire 'non'. Il doit y avoir une mutualisation, un partenariat dans les deux sens", va jusqu'à prévenir le Lyonnais.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les fachos de gauches. le 05/04/2018 à 10:39
refus a écrit le 04/04/2018 à 20h45

Ce ne sont pas les communes qui refusent les migrants ce sont les Francais qui en ont assez de nourrir et soigner ces populations alors que personne ne s'occupe d'eux ! Et on leur a meme volé 1,70/100 de leur maigre retraite ! Alors ras le bol des migrants et autres assistés ! Priorité aux FRANCAIS !!! Merci,

La majorité des français pensent comme vous . Et même , les générations d’anciens immigrés comme moi ,vous rejoints. Toujours la même minorité d’extrémistes de gauche et leur idéologie totalitaire qui nous impose un fachisme qui nous mènera encore à des guérillas urbaines.

Signaler Répondre

avatar
refus le 04/04/2018 à 20:45

Ce ne sont pas les communes qui refusent les migrants ce sont les Francais qui en ont assez de nourrir et soigner ces populations alors que personne ne s'occupe d'eux ! Et on leur a meme volé 1,70/100 de leur maigre retraite ! Alors ras le bol des migrants et autres assistés ! Priorité aux FRANCAIS !!! Merci,

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 04/04/2018 à 14:27

De sources proches et sures, il semblerait qu'il est pas mal, ce "récent President du departement du Rhône " .
Il est vrai qu'apres c'qu'on a connu !
....Mais si... Le type qui est resté plus de 30 ans... Devenu tellement à l'aise dans son fief qu'il est accusé d'avoir embauché fictivement femme et enfants aux frais des contribuables .... Le mec de Thizy ... ;-)

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 04/04/2018 à 13:51

Pour certains Maires, il me semble qu’il est inutile de prendre de leur temps, pour constituer des dossiers de demandes de subventions.... réponse assurée....

Signaler Répondre

avatar
Blacéen le 04/04/2018 à 13:43

Ce monsieur peut sanctionner les maires et les communes qui refusent les migrants. Mais les électeurs le sanctionneront en retour aux prochaines élections départementales.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.