Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Christophe Guilloteau - LyonMag

Christophe Guilloteau (Département du Rhône) : “Le social, c’est l’ADN d’un Département”

Christophe Guilloteau - LyonMag

Le président du Département du Rhône, Christophe Guilloteau, était l'invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Arrivé à mi-mandat, le président du Rhône est revenu sur son bilan. "On a réformé toute la politique du Département, avec un traitement égal, canton par canton. Ce qui n'était pas tout à fait le cas. On a fini par sortir des emprunts toxiques en payant ce que l'on devait, soit 650 millions d'euros. (…) On refait toute une politique d'aides départementales aux communes avec 10 % de plus sur l'ensemble des aides, soit 30 millions d'euros au total. On a aussi fait une nouvelle politique sur le handicap. (…) Je crois que l'on a avancé, et en plus, les relations avec la Métropole sont bonnes", se réjouit Christophe Guilloteau.

 

Sur les missions du Département, l'élu rhodanien rappelle que "la compétence principale, c'est le social. C'est l'ADN d'un département. On a aussi tout ce qui est lié au monde du handicap ou à la vieillesse. On a également la gestion des 51 collèges sur le territoire avec un budget de 31 millions d'euros." Mais la question qui revient le plus, c'est bien celle du handicap. "On vient justement de créer Rhône + Handicap, avec une plateforme qui permet aux gens de faire leurs demandes de dossier directement sur internet au lieu de se déplacer dans les MDR (Les Maisons du Rhône, ndlr.). Cette plateforme est l'une des premières en France et je dois dire que c'est un vrai succès", explique Christophe Guilloteau.

 

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.



Tags : les coulisses du Grand Lyon | guilloteau | département du rhône | département |

Commentaires 3

Déposé le 12/06/2018 à 14h05  
Par traduction Citer

Traduisez : pour justifier à continuer de percevoir impots et redistributions de l'état il faut bien dépenser et quoi de meilleur alibi que le "social"....

Déposé le 12/06/2018 à 13h26  
Par La cour des comptes Citer

Les cassos représentent 80/100 du PIB. Des centaines de milliards dont personnes ne contrôle,aucun registre des dépenses,justes un chiffre à donner le vertige.

Déposé le 12/06/2018 à 13h01  
Par Jeansais Citer

Sortir des emprunts toxiques...merci à qui ?
S'il n'y avait pas eu "l'entente cordiale" ou plutôt le pacte des papy flingueurs entre Gégé et Mercier pour créer la métropole et partager les dettes du département en 2,
le Rhône serait au bord du gouffre...
car Mercier avait pourri les finances du département;
mais avec la Métropole papy Gégé prenait de l'importance et Mercier soldait les comptes...
gagnant-ganant !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.