HCL : Collomb et Fischer montent au créneau pour le maintien de la prime de nuit

HCL : Collomb et Fischer montent au créneau pour le maintien de la prime de nuit

Retoquée progressivement par la direction HCL suite aux injonctions de la cour régional des comptes, l’indemnité de permanence de nuit doit être défendue au national par le sénateur communiste du Rhône Guy Fischer et le président du Conseil de surveillance des HCL Gérard Collomb, également sénateur.

Les personnels se battent pour obtenir le reconnaissance de la pénibilité du travail de nuit, éligible au système de primes. Les syndicats attendent que les lignes bougent, particulièrement sur le plan législatif. Gérard Collomb, qui est allé rencontrer les manifestants mercredi devant le siège des HCL quai Saint-Antoine, leur a assuré qu’il favoriserait une rencontre avec la sénatrice PS du Rhône Christiane Demontès, qui a soumis un amendement sur la pénibilité dans le cadre de la loi sur la réforme des retraites.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.