Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Prolongement du métro B : un ancien puits à l’origine de l’incident de parcours ?

Lors des travaux de percement du métro B entre Gerland et Oullins-centre, un immeuble d’habitations s’est fissuré au passage, une vingtaine de mètres en sous-sol, du tunnelier.

L’immeuble avait déjà fait l’objet de travaux de consolidation avant le début du percement du tube sous le Rhône. Il s’agit désormais de comprendre pourquoi l’habitation qui se trouve à près de 18m du tunnelier s’est fragilisé. L'incident a contraint sept personnes a évacuer leur habitation. Du côté du Sytral , on explore déjà une piste. « Les mesures effectués montrent que le tunnelier a avalé plus de terre que prévu. On a besoin que la machine avance encore d’une courte distance pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé. Un phénomène pourrait expliquer l’incident : un puits rebouché qui existait auparavant sur cet immeuble. Au moment où le tunnelier est passé, le puits a pu se vider à l’intérieur de celui-ci, ce qui expliquerait la quantité abondante de matériaux avalés » explique Rodolphe Munier, le responsable des projets Métro au syndicat mixte des transports lyonnais. Le contretemps n’aura pas d’incidence sur l’échéancier des travaux. L’ouverture de l’extension du métro B est toujours prévue pour 2013.



Tags : metro B | tunnelier |

Commentaires 1

Déposé le 06/02/2011 à 09h30  
Par City Citer

A corriger : "les mesures effectués montre" par "les mesures effectuées montrent" merci :-) autrement bon article

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.