Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’internat Favre devra réduire ses effectifs

Tant au niveau des pensionnaires que des personnels, la ville de Lyon devra dégraisser pour maintenir en fonction l’établissement du plateau de la Croix-Rousse. Ce c’est qu’a confirmé l’adjoint à l’éducation de la Ville Yves Fournel.

Le sauvetage de l’internat Favre, c’est avant tout une histoire de financement.
En premier lieu au niveau de l’Etat, qui remonte au créneau jusqu’en 2014 à hauteur de 200 000 €/an, après avoir versé 310 000 € en 2010, puis 150 000 € en 2011. Une décision saluée par Yves Fournel mercredi. L’adjoint à la petite enfance de la ville de Lyon a rendu hommage à l’action du préfet délégué à l’égalité des chances Francis Vuibert, « qui s’est toujours battu pour l’internat Favre. » La confirmation de l’engagement de l’Etat est parvenue lundi de la Préfecture, par missive, au directeur général des services de la Ville.
Du côté du Département, le Conseil général verse 15€/jour et par pensionnaire, uniquement si ce dernier est sous le coup d’une mesure administrative décidée par la protection de l’enfance. Un financement connexe et anecdotique, car l’institution ne reconnait dans son schéma départemental que les internats d’excellence et de réinsertion scolaire. L’internat Favre est un internat de prévention. « Je pense que cette mission relève du droit commun et pas seulement de la politique de la Ville. Si elle dépend du droit commun, elle doit être reconnue dans le schéma départemental » insiste Fournel. Le Département changera-t-il son fusil d’épaule s’il change de majorité en mars ? « Il faut leur demander, mais je pense que oui » anticipe l’élu. Et si en 2014 le Département booste sa compétence obligatoire de solidarité dans le cadre de la réforme territoriale ? « Si le Département a cette compétence en 2014, ce sera alors à lui de l’assumer. On ne peut pas le dire aujourd’hui. » C’est en plus l’année qui marquera la fin des subventions de l’Etat.
La municipalité devra également maintenir l’effort, à hauteur de 1,5 millions d’€/an, pour subvenir au coût global de fonctionnement de l’établissement, chiffré à 1,7 millions d’€/an.

Le toilettage passe également par une revue à la baisse des effectifs d’Adolphe Favre. Au niveau du modèle de fonctionnement, l’internat passera de six groupes de douze pensionnaires à cinq. « Il y aura forcément des suppressions d’emplois car il y aura un groupe en moins » prévient l’adjoint à l’éducation. Impossible de chiffrer pour l’instant le nombre de postes menacés sur les 46 que compte l’établissement. Les méthodes d’admission vont être également revues. Ainsi, les collégiens, que l’on pensait écrémés du futur schéma de fonctionnement de Favre, pourraient faire leur réapparition. « On ne se situe pas en termes d’exclusion mais de priorisation » explique Fournel. Au rayon des préempteurs, les enfants issus des zones d’éducation prioritaire de Lyon. Chaque candidature sera étudiée au cas par cas. Il y a pour l’instant près de 72 pensionnaires à l’internat, selon un nombre total mouvant, qui fluctue selon le nombre d’entrées et de sorties d’élèves en cours d’année. Ils devraient être une soixantaine l’année prochaine.

La droite lyonnaise salue la finalité mais fustige la méthode

La droite lyonnaise s’est saisie du dossier de l’internat Favre. Après le leader de l’opposition municipale Michel Havard mardi, c’est Emmanuel Hamelin qui est monté au créneau pour dénoncer « les manquements de Gérard Collomb » sur ce dossier, qui selon lui « a montré son vrai visage, en privilégiant les 300 millions d'investissements publics au profit de l'OL à Décines, au détriment des enfants de l'Internat Favre. » Si Yves Fournel à déjà répondu aux attaques particulières de Michal Havard, il a simplement rappelé, en conférence de presse : « Le maire m’a toujours poussé à mener les négociations jusqu’au bout pour préserver l’Internat Favre. » C’est d’ailleurs lui qui a apporté l’arbitrage final sur le dossier, mardi après-midi.  



Tags : fournel | internat | favre | internat favre |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.