Le musée gallo-romain de St-Romain en Gal, victime collatérale du conflit diplomatique entre la France et le Mexique

Le musée gallo-romain de St-Romain en Gal, victime collatérale du conflit diplomatique entre la France et le Mexique

L'exposition Mexique : les cultures antiques de Veracruz qui devait s'ouvrir vendredi dernier a été annulée.

Elle entrait dans le cadre des célébrations de l'année du Mexique en France : un évènement remis en question par la condamnation de Florence Cassez à 60 ans de prison. Près de 200 objets, statues, figurines et bijoux, devaient être présentés jusqu'en août prochain, la plupart pour la première fois en Europe. L'ambassadeur du Mexique en France devait même se déplacer pour l'inauguration.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean Philippe le 22/02/2011 à 04:58

Pourquoi avoir mis en rapport cet échange culurel entre deux peuples porteurs d'antiques civilisations et une affaire juridique individuelle d'aujourd'hui. Chaque chose devait être traitée séparément.

Signaler Répondre

avatar
Jean Philippe le 22/02/2011 à 04:55

Pourquoi avoir mis en rapport cet échange culturel entre deux peuples porteurs d'antiques civilisations et une affaire juridique individuelle d'

Signaler Répondre

avatar
ERDE le 21/02/2011 à 18:01

Compte tenu de la récente affaire "Cassez" comment a-t-on pu annuler cette exposition ? Incompréhensible cet écho !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.