Un candidat frontiste aux cantonales mis en cause dans une affaire de tags racistes

Un candidat frontiste aux cantonales mis en cause dans une affaire de tags racistes

Des inscriptions ont été découvertes à Saint-Laurent-de-Chamousset et Sainte-Foy-L'Argentière le 26 février dernier.

L'enquête a permis d'identifier 4 hommes dont Maxime Chaussat, candidat Front national à Saint-Laurent-de-Chamousset. Il n'aurait pas reconnu les faits lors de son audition mais est tout de même convoqué devant la justice le 22 mai prochain pour provocation à la haine raciale et dégradation en réunion sur des bâtiments publics.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.