Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Mercier conserve le Rhône mais les lignes bougent - VIDEO

La faute à Lyon Divers Droite et à Europe écologie-Les Verts, grands gagnants de ce scrutin territorial. Au final, les forces de gauches conservent 16 sièges sur cette élection, là où il fallait en emporter un de plus pour renverser Mercier. La droite emporte 11 sièges. Un statu quo au final, mais les lignes bougent franchement à l’Hôtel du Département.

La majorité Mercier compte toujours 28 élus au Conseil général du Rhône. Sur les onze qu’elle devait conserver, elle en renouvelle finalement dix, plus l’arrivée en voisin de Jean-Jacques David, qui sort Perben sur le canton de Lyon VI. Onze, le compte y est finalement pour la droite qui devrait réélire Mercier à la tête de l’institution cette semaine lors de la désignation du président et des membres de la commission permanente au scrutin secret. La doyenne d’âge, la socialiste Jacqueline Vottero présidera la séance au cours de laquelle il est procédé à l’élection du président. Et nul doute que la voix de David, qui a toujours déclaré soutenir la droite, sera la bienvenue pour Michel Mercier. Il le faudra, puisque si le maire du 6e arrondissement vote avec l'opposition, Mercier ne renouvellerait pas sa présidence. A égalité de voix avec les socialistes et apparentés, c'est en effet la doyenne de l'assemblée départementale qui en prendrait la tête.

Côté socialiste, la défaite à pris forme dès le premier tour, avec l’éviction d’Odette Garbrecht, conseillère générale sortante de Meyzieu. Pourtant, il existe des motifs de satisfaction pour la gauche. Thierry Philip a en effet sorti Lassagne sur le canton de Lyon VIII, et Bernard Chaverot conserve son canton de Saint-Laurent de Chamousset malgré un ballotage compliqué.

Les deux grands gagnants sont Europe écologie-Les Verts et Lyon Divers Droite. Les premiers s’adjugent Villeurbanne Centre et Lyon III, sortant repectivement l’adjoint Richard Llung (PS) et la maire du 4e arrondissement de Lyon Dominique Bolliet (PS). La stratégie de maintenir les candidats écologistes au second tour s’est avérée payante.

Le Front National quant à lui ne transforme pas l’essai du 1er tour. Il perd à Saint-Priest où il est pourtant sorti en tête. Son secrétaire fédéral Christophe Boudot n’a pas fait le poids face à l'UMP Michel Forissier dans le canton de Meyzieu.
 

CANTON D’ANSE : Daniel Pomeret réélu (majorité départementale)
CANTON  DE SAINT LAURENT DE CHAMOUSSET : Bernard Chaverot réélu (PS)
CANTON D’IRIGNY : Jean-Luc da Passano réélu (majorité départementale)
CANTON DE BEAUJEU : Frédéric Miguet réélu (majorité départementale)
CANTON DU BOIS d’OINGT : Charles Bréchard réélu (majorité départementale)
CANTON DE L’ARBRESLE : François Baraduc réélu (majorité départementale)
CANTON DE GIVORS : Martial Passi réélu (Front de Gauche)
CANTON DE SAINT-PRIEST : Evelyne Fontaine réélue (PS)
CANTON DE RILLIEUX-LA-PAPE : Renaud Gauquelin réélu (PS)
CANTON DE VAUGNERAY : Georges Barriol réélu (majorité départementale)
CANTON DE SAINT-FONS : Jacqueline Vottero réélue (PS)
CANTON DE VAULX-EN-VELIN : Hélène Geoffroy réélue (PS)
CANTON D’OULLINS : Jean-Louis Ubaud réélu (PS)
CANTON DE MEYZIEU : Michel Forissier élu (majorité départementale)
CANTON LYON VI : Jean-Jacques David élu (Lyon Divers Droite)
CANTON LYON VIII : Thierry Philip élu (PS)
CANTON LYON XIV : Christian Coulon réélu (PS)
CANTON LYON XI : Jean-Michel Daclin réélu (PS)
CANTON LYON XII : Louis Pelaez élu (PRG)
CANTON LYON III : Raymonde Poncet élue (Europe écologie-Les Verts)
CANTON LYON V : Thomas Rudigoz réélu (centriste rattaché PS)
CANTON LYON VII : Dominique Nachury réélue (majorité départementale)
CANTON DE VILLEURBANNE-SUD : Claire Le Franc élue (PS)
CANTON DE VILLEURBANNE-CENTRE : Béatrice Vessiller élu (Europe écologie-Les Verts)
CANTON VILLEURBANNE-NORD :  Gilbert-Luc Devinaz élu (PS)




Tags : mercier | cantonales |

Commentaires 4

Déposé le 28/03/2011 à 21h56  
Par Lyros Citer

Havard a perdu Perben, cela va fortement l'affaiblir ,son poulain a perdu logiquement qu'il avait su gagner avec brio! Il est clair que même si les choses peuvent changer, Braillard a de forte chance de gagner au prochaine législative face a Michel Havard. Il restera un seul député lyonnais ....le pauvre Perben! Les jeux a droite seront ouvert ...Hamelin, B erra , Havard ? un parachuté lequel ira inexorablement se faire ratatiner par Collomb?

Déposé le 28/03/2011 à 21h46  
Par Le Gone Citer

Mercier ne doit pas être serein , n'oublions pas que Collomb a su prendre la présidence du Grand Lyon alors que l'assemblé était a droite et était promise a Buffet. David sera faire monter les enchères! Broliquier peut se payer Mercier ,il sait jouer du rapport de force et les Millonistes n'ont aucun état d'âme.

Déposé le 28/03/2011 à 09h17  
Par ERDE Citer

En fait les lignes tremblotent... Beaucoup d'encre et de sueur militante pour rien ou presque ! David l'a emporté face à Goliath, alias Perben. Vessilier a fait la vaisselle au centre de Villeurbanne ! Forissier a sauvé l'UMP à Meyzieu. ET Mercier sera toujours président et ministre.

Déposé le 28/03/2011 à 08h04  
Par Alice Citer

Espérons que la droite lyonnaise aura enfin compris et qu'on va être débarrassé de Perben qui a fait tant de mal! Les amis de Broliquier, ont montré qu'il fallait compter avec eux au lieu de les stigmatiser en permanence... c'est avec eux qu'il faut repartir à la conquête de Lyon, dans une démarche d'union loyale et en finir avec l'hégémonie UMP qui n'a jamais marché à lyon!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.