Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Salle comble pour la présentation du projet de Grand Musée de la Santé à Lyon

L’auditorium de l’ENS Lyon était plein comme un oeuf mercredi soir lors de la présentation des plans du musée de l’Hôtel Dieu. Responsables du programme et promoteurs étaient présents à la conférence. Objectif : convaincre les élus et le contribuable de l’utilité d’un tel projet.

Le projet de 4 000 m2 peine pourtant à séduire. Aucune institution n’a encore donnée son accord pour prendre en charge les dépenses de fonctionnements, malgré l’aménagement prévu par Eiffage sur le site de l’Hôtel-Dieu. Un coût annuel d’environ 3,5 millions qui selon René Mornex, le président des Musées d’Histoire de la Médecine, peut être facilement pris en charge à Lyon. « Ce n’est pas une somme considérable, tranche-t-il. Je ne vais pas vous dire que cela ne représente rien en terme de coût de fonctionnement. Mais il y a bien d’autres musées qui coûtent beaucoup plus cher, précise-t-il. Le musée de la Santé, c’est un musée parmi d’autres. Après, il faut savoir ce que l’on veut. Il faut qu’une collectivité se décide à la prendre en charge, comme la Ville de Lyon a le musée Gadagne. C’est à la collectivité de mesurer l’atout formidable pour le tourisme que représente ce projet » insiste René Mornex.
D’après les premiers pronostics autour du projet, le Grand Musée de la Santé pourrait voir le jour en 2016.



Tags : hotel dieu |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.