Petit sursis pour un lycéen tunisien menacé d'expulsion

Petit sursis pour un lycéen tunisien menacé d'expulsion

La préfecture a finalement décidé de libérer ce jeune Tunisien de 20 ans placé au centre de rétention de St Exupéry, et lui donne le droit de finir ses études au lycée Tony Garnier de Bron. Mais une fois son CAP en poche, il devra quitter le territoire français le 15 juillet au plus tard. Mardi après-midi encore, 80 de ses camarades ont manifesté à Lyon pour lui montrer son soutien.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
maisoui le 22/12/2018 à 19:31

Arrétons le théatre !

Signaler Répondre

avatar
Citoyendu69 le 22/12/2018 à 17:57

Lycéen tunisien de 20 ans passant son CAP menacé d'expulsion.
On est des gentils quand même, car on lui permet de finir son année scolaire pour qu'il obtienne son diplôme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.