Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Collomb propose « un protocole officiel de coopération et d’amitié » entre Lyon et Misratah en Lybie

Dans une lettre à l’attention du Conseil national de transition lybien, rendue publique jeudi, le maire de Lyon s’engage pour un jumelage entre les deux villes.

Située à 200 kms à l’ouest de la capitale Tripoli, Misratah est la troisième plus grande ville de Lybie. Sa population a activement participé au soulèvement contre le régime de Kadhafi, et a subi conrant avril d’incessant bombardement de l’armée lybienne fidèle au colonel. C’est une des villes symbole de l’insurrection du printemps arabe. « Il nous revient de vous accompagner sur le long chemin ouvert par les membres du Conseil national de transition sur la voie de la démocratie », estime Collomb. Et de proposer « la signature d’un protocole officiel de coopération et d’amitié entre les villes de Lyon, en France, et de Misratah, en Libye. » « Le principe d’humanisme qui fonde notre Cité nous invite à promouvoir la paix et à l’amitié entre les peuples, continue le maire de Lyon. C’est le sens de cette démarche dont j’espère qu’elle contribuera à renforcer votre mouvement et à l’inscrire dans une logique de paix juste et durable. »


La lettre de Gérard Collomb

" Monsieur le Président du Conseil national de transition,
Messieurs les membres du Conseil national de transition,

Dans la plupart de vos régions, une ère nouvelle est en train de s’ouvrir, porteuse d’immenses espérances. Ainsi en va-t-il en Libye comme dans d’autres nations arabes où les populations se sont soulevées avec la volonté de reprendre leur destin en main.
La communauté internationale est pleinement soucieuse de l’évolution quotidienne de cette situation historique et espère ardemment la réussite de ce processus de transition démocratique. En Europe, les autorités et gouvernements locaux sont conscients des enjeux et des perspectives d’avenir liés aux combats de haute lutte que vous menez.


Au nom de la Ville de Lyon, je veux d’abord vous exprimer le message d’émotion et de compassion à l’égard de toutes les victimes de la répression du régime du colonel Kadhafi. Je veux également témoigner de notre admiration devant l’abnégation, le courage, la détermination dans le juste combat que vous menez, au péril de vos vies, en faveur des Droits de l’Homme, de la liberté et de la paix.


Demain ne saurait être comme hier ! D’ores et déjà, il nous revient de vous accompagner sur le long chemin ouvert par les membres du Conseil national de transition sur la voie de la démocratie. C’est pourquoi j’ai l’honneur de vous proposer la signature d’un protocole officiel de coopération et d’amitié entre les villes de Lyon, en France, et de Misratah, en Libye.
Le principe d’humanisme qui fonde notre Cité nous invite à promouvoir la paix et à l’amitié entre les peuples. C’est le sens de cette démarche dont j’espère qu’elle contribuera à renforcer votre mouvement et à l’inscrire dans une logique de paix juste et durable.


Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président du Conseil national de transition,
Messieurs les membres du Conseil national de transition libyen, l’expression de mes
sentiments les meilleurs. "


Gérard COLLOMB



Tags : collomb | misratah | jumelage |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.