HCL : Berra fustige la gestion de Collomb

HCL : Berra fustige la gestion de Collomb

La secrétaire d’Etat à la Santé a donné dimanche une interview au journal Le Progrès dans laquelle elle revient sur le déficit des HCL, pointant « l’incompétence du président du conseil de surveillance », Gérard Collomb.

L’établissement public prévoit un déficit de 45 millions d'euros en 2011, contre plus de 54 millions en 2010. Les HCL espèrent ramener ce déficit à 5 millions d'euros grâce à la mise en vente d'une partie de son patrimoine immobilier. Le retour à l'équilibre est demandé par l'Etat d'ici à 2013. Ce qui passera par une réduction de la masse salariale et donc des suppressions d'emplois : au moins 200 équivalents temps plein seront supprimés ces deux prochaines années.
Une situation délétère imputable à l’action du maire de Lyon, pour son opposante municipale Nora Berra. « Chaque année, le maire de Lyon va demander l’aumône à l’Etat. Nous allons encore lui verser sept millions d’euros cette année, c’était huit et demi l’année dernière », tempête la secrétaire d’Etat, qui étaye : « en dix ans, l’endettement des HCL a été multiplié par plus de huit : il est aujourd’hui de 920 millions d’euros. »
Les investissements réalisés par le maire  de Lyon ne trouvent pas plus de crédit à ses yeux. « Jusqu’ici les investissements menés ont été incohérents, tranche-t-elle. L’hôpital mère enfant est difficilement accessible par les transports en commun, le site de la Croix-Rousse coûte cher, l’organisation des laboratoires est à améliorer. »
Nora Berra promet même de s’investir personnellement, en particulier sur le cas de l’hôpital Edouard Herriot. « J’ai du demander à M. Moinard, le directeur des HCL, dès sa prise de fonction, un projet dont les conclusions me seront présentées au mois de novembre, informe-t-elle. Je ne veux pas laisser mourir l’hôpital Edouard-Herriot. » « Dès début 2012, nous pourrons développer les grandes orientations », continue-t-elle, précisant, grandiloquente : « je serai la ministre qui aidera à sauver cet hôpital. »

Tags :

collomb

HCL

berra

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
michel le 21/07/2011 à 21:23

bravo nora elle du courage elle partout une femme francaise qui incarne la modernite

Signaler Répondre

avatar
Victorinox le 21/07/2011 à 18:03

Visiblement notre secrétaire d'état à la santé ne connaît pas ses dossiers. Elle devrait se souvenir que le plan tripolaire pour l'hôpital Herriot remonte à... Michel Noir ! Elle devrait savoir que le déficit de 11 milliards d'euros de la santé publique incombent à l'Etat et au gouvernement dont elle est membre et pas au Président des HCL. Mais Mme Berra n'en est pas à une approxmiation prêt. D'ailleurs elle pointe l'endettement des HCL et se plaint en même temps du manque d'investissements pour HEH. Sa solution ? On attend...

Signaler Répondre

avatar
Fripounet le 11/07/2011 à 23:08

Il est bon que Nora bera se préoccupe de l'avenir de l'Hopital Public et de HEH en particulier. N'est elle pas secrétaire d'Etat à la santé ? Si elle était honnete, elle rappelerait que ses précédesseurs de droite ont tout fait pour casser l'hôpital public au profit des cliniques privées. La gestion des HCL est peut-être critiquable mais le désengagement de l'Etat est criant. Les budgets aloués par l'Agence Régionale de la Santé dépendent de la "rentabilité" (via la tarification à l'acte) sans se soucier le moins du monde de la qualité des soins, des efforts des équipes soignantes, du bien être des patients. Bref de ce que chacun de nous est en droit d'attendre de l'hôpital public. Vivement 2012 !

Signaler Répondre

avatar
Slimane le 11/07/2011 à 15:42

Il faudrait que la secrétaire d'état arrête la politique politicienne sur tous les sujets. Au bout d'un moment ça n'est plus du tout crédible ! L'opposition se porterait mieux à Lyon si elle était de temps en temps force de proposition, ce qu'elle n'est jamais et la principale responsable de cet échec est justement Mme Berra.

Signaler Répondre

avatar
Constator le 11/07/2011 à 12:11

Les HCL ne seraient-ils pas la machine à fric de la politique lyonnaise. Combien de godillots, d'amis, de famile seraient employés aux HCL sans qualification pour certains et sans aucune contrepartie pour d'autres ?

Signaler Répondre

avatar
martin le 11/07/2011 à 11:38

grandiloquente ou pas Nora a mis les pieds dans le plat! et cela na peut etre que bon pour HEH et les HCL...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.