Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb - LyonMag

Plan d’austérité de Fillon : des mesures prises « sous la contrainte » pour Collomb

Gérard Collomb - LyonMag

Annoncé mercredi par le Premier ministre, le plan d’austérité qui sera voté à la rentrée par l'Assemblée ne satisfait pas les socialistes. Même les plus pragmatiques d’entre eux, Gérard Collomb en tête.

Après une journée passée avec les économistes du PS rue de Solférino, la maire de Lyon a réagi sur le plateau de BFM TV aux mesures d’austérité annoncées par François Fillon. Parmi celles-ci, une taxe de 3% sur les revenus du travail et du capital dépassant les 500 000€ annuels. Objectif : retrouver un déficit public n’excédant pas 3% du PIB, selon les termes du pacte de stabilité et de convergence de l’Union européenne fixés pour les pays de la zone euro. Une hausse des prix du tabac, de l’alcool et des sodas est également programmée. Ce plan d’austérité doit permettre une économie d’un milliard d’euros dès 2001, et de 11 millions en 2012.

Des mesures « prises sous la contrainte » pour le sénateur maire de Lyon. « François Fillon a peur que la note de la France demain soit dégradée », a-t-il déclaré dès mercredi au micro de Ruth Elkrief sur la plateau de BFM TV.
Reprenant, comme souvent, l’exemple de l’Allemagne et des pays scandinaves, Gérard Collomb a pointé l’échec des choix du gouvernement en début de mandat. « Malgré la crise, ces pays ont retrouvé le chemin de la croissance sans plan d’austérité », rappelle-t-il. S’appuyant sur le cap fixé par la majorité présidentielle en 2007, citant notamment la loi Tepa sur les niches fiscales, Collomb appuie sur « l’échec de la politique menée » par François Fillon.

Plus sur le fond, le sénateur-maire de Lyon prévient. « Nous ne pourrons pas aller de plan d’austérité en plan d’austérité », menace-t-il. Et réclame des « réformes structurelles pour relancer notre économie. »  Avec quel outil ? Des mesures coercitives, comme la règle d’or, inscrivant dans la Constitution l’interdiction des déficits publics ?  « Les plus vertueux des pays européens n’ont pas de règle d’or, se plait-il à rappeler. Les Finlandais en avait une par le passé, ils s’en sont affranchis et maintiennent aujourd’hui un des déficits européen les plus bas. » C’est d’ailleurs à cette échelle que Collomb envisage la sortie de crise. « C’est parce que nous n’avons plus depuis 5 ans d’intégration européenne que nous sommes dans cet état », regrette le maire de Lyon.



Tags : collomb |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.