Affaire Neyret : la publication des premières auditions

Affaire Neyret : la publication des premières auditions
Michel Neyret (photo AFP)

Le site internet du Point s'est procuré la retranscription des procès-verbaux d'audition de Stéphane Alzraa, un proche de l'ancien numéro deux de la PJ de Lyon. On y apprend entre autre que l'escroc, mis en examen dans cette affaire, aurait ouvert un compte en Suisse au nom de l'épouse du commissaire Neyret. Il aurait également soutiré des informations "sur les objectifs de la PJ dans certaines affaires de grand banditisme". Par ailleurs, Stéphane Alzraa aurait indiqué qu'il avait plusieurs fois invité le couple Neyret dans une luxueuse villa des hauteurs cannoises et prêté des voitures de luxe. Dans cette affaire, Michel Neyret a été mis en examen et écroué pour corruption, association de malfaiteurs et détournement de stupéfiants.L'article est à retrouver sur lepoint.fr: http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-affaire-neyret-premieres-auditions-11-10-2011-1383329_23.php

Tags :

neyret

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
La belle villa le 12/10/2011 à 18:17

A un notable lyonnais ?, promoteur, joueur de l’OL, mon cousin, ou l’archiduchesse ?
Existe t-il une photo ou quelqu'un connait il l'adresse affin d'aller voir sur Google maps.

Signaler Répondre

avatar
Le proprio de la maison Cannoise le 12/10/2011 à 15:58

Ca chauffe, grâce a notre justice /panier troué ont commence a nous distiller des informations.
Ces fuites font partie surement d’une stratégie, a cet instant cela va dans le sens de l’accusation, une femme de flic qui ouvre une fiduciaire en Suisse pour parait il placé un ‘’excédent de rentabilité » d’un hôtel moyenne gamme a l’activité modeste laisse plane un méchant doute !
Certain ne doivent pas dormir suite aux confessions de nos amis les truands !
Une question a qui appartient cette fabuleuse maison cannoise ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.