Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Une vingtaine de trains retardés sur la ligne Lyon-Grenoble

Train TER - Photo Lyonmag.com

Une panne d'alimentation électrique s'est produite jeudi soir à proximité de la gare de Saint-Quentin-Fallavier.
Cela a entrainé à 17 heures l'immobilisation d'un Corail se rendant à Grenoble. Selon le Progrès, les passagers ont dû descendre et changer de train. La circulation a été interrompue dans les deux sens pendant une demi-heure avant de reprendre au ralenti sur une seule voie. Pour éviter l'embouteillage, les trains Lyon-Chambéry ont été déviés par Ambérieux.



Tags : SNCF | retard | Lyon-Grenoble |

Commentaires 1

Déposé le 18/11/2011 à 09h30  
Par Guillaume Citer

Je peux même vous faire un compte rendu de ce qui s'est réellement passé à Lyon Perrache :

Le train de 17h15 vers Grenoble Université à été supprimé.
Le train de 17h45 et 18h15 : retard indéterminé.
A 18h la SNCF avait mis en place 2 trains collés dans le but probablement de faire partir le 18h15 en double (pas bête)
A 18h15 on annonce au micro que tous les passagers de la ligne Lyon-Grenoble doivent se présenter à l'accueil de la gare (Ça fait tout de même pas mal de monde...)
Avant même que tout le monde arrive, les agents d'accueil commençent à faire des comptes : "Qui va à Bourgoin ?" "Qui va à La Verpillière ?" "Qui va à Grenoble ?" etc.
Les 3/4 des passagers étant à l'extérieur de l'accueil vu la place disponible à l'intérieur, les calculs sont assez faussés.
Les agents nous annoncent que 5 bus vont arriver. Puis 4 finalement.
Puis à 18h30, ils nous annoncent qu'1 seul bus est là, et il est uniquement pour les passagers de Bourgoin, pas d'autres arrêt.
Ils n'ont pas d'autres informations.
10 minutes plus tard, on entend au micro "Le train en direction de Grenoble initialement prévu à 18h15 partira de la voie H" ... Les agents d'accueil ne sont pas au courant.
On descend tous voie H. Ça fait du monde.
Le train part finalement à 18h45, après avoir annoncé 3 fois qu'il partait dans 1 minute.
On arrive à Vénissieux à 19h, soit comme un trajet normal. Là une annonce au micro "Pour cause d'encombrement des voies, le train restera à l'arrêt pendant 30 minutes" Oui. 30 minutes.
19h30 une annonce au micro "Le train va repartir pour quelques mètres afin de laisser passer un TGV, puis il s’arrêtera de nouveau 30 minutes, si vous souhaitez descendre pour partir par vos propres moyens faites le maintenant, ensuite vous ne pourrez plus nous serons en pleine voie."
Le train repart, roule, doucement. Un TGV passe dans l'autre sens, puis un second, puis un TGV nous double. C'est marrant comme ils ont moins de souci.
Puis on arrive à St Priest sans s'être arrêté (joie). Dommage pour les gens mal informés qui sont descendu à Vénissieux...
On repart de St Priest et on roule semble t'il normalement (si ce n'est sur la voie d’à coté) jusqu'à St Quentin Fallavier (d'autres trains circulent sur l'autre voie).
Puis j'arrive enfin à La Verpillière à 20h05.

Une fois de plus, chapeau la SNCF.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.