Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le chemin de Plantery, à Neuville-sur-Saône. Isabelle Oubda, en médaillon - Photos Lyonmag.com

Drame de Neuville : les mariés ne s’entendaient plus

Le chemin de Plantery, à Neuville-sur-Saône. Isabelle Oubda, en médaillon - Photos Lyonmag.com

Des zones d’ombre persistent dans la mort d’Isabelle, qui a été tuée à coups de couteau mardi soir par son mari, d’origine africaine.

Les disputes étaient répétées ces derniers temps, au 7 chemin de Parenty, à Neuville-sur-Saône. Isabelle Oubda et son mari, M. Oubda, s’étaient unis, il y a un peu plus d’un an. La quadragénaire avait rencontré son compagnon lors d’un voyage au Burkina Faso. Et la victime avait décidé d’abandonner son nom de jeune fille, Rey, qui évoque pour tous les habitants de Neuville la propriétaire de l’ancienne boucherie. Le couple et les enfants d’Isabelle investissent alors l’été dernier la maison familiale. Mais l’harmonie n’est pas au rendez-vous et les voisins évoquent à demi-mots les invectives soutenues entre mari et femme. Dans la société d’assurance lyonnaise où travaille Isabelle, « personne n’a remarqué rien de spécial » dans son train de vie. Mais mardi soir, l’employée d’une compagnie d’assurance lyonnaise lève le ton. Son fils, âgé de 17 ans, s’interpose, se blesse en se battant avec son beau-père et parvient à s’enfuir avec sa petite sœur de 10 ans. Avant le drame. M. Oubda se saisit alors d’un couteau et poignarde sa femme. Il sera interpellé quelques minutes plus tard, par les gendarmes, errant dans les rues de Neuville. Il devrait être présenté ce jeudi à un juge d’instruction et pourrait être mis en examen pour « assassinat », la préméditation serait retenue.



Tags : Neuville-sur-Saône |

Commentaires 5

Déposé le 30/11/2011 à 00h43  
Par Planchefun Citer

Je tiens a rendre hommage a cette femme pleine de vie, j ai pu faire connaissance d Isabelle lors de mon cdd dans la boite pour laquelle elle bossait aujourd'hui hui surtout je pense surtout a ses enfants et sa famille et ses amis et connaissances comme moi qui estime Isabelle. Toi si souriante ... toi pleine de vie... Et surtout une maman!!!!! Et ses lâches qui utilisent cette violence..... Marie Anne

Déposé le 30/11/2011 à 00h03  
Par CIRRI Marie Citer

J ai rencontre Isabelle lorsque j ai travaillée dans la cie d assurance une femme pleine de vie, entière et sincère je pense bien a sa famille et ses enfants.

Déposé le 27/11/2011 à 17h36  
Par steph Citer

Bien triste quel choc nous connaissions isabelle son frère et ces parents qui habitait notre village.Mourrir si jeune et dans de tel condition c'est horrible repose en paix ma belle grosse pensée a tes enfants ton frère et tes parents.Sincères condoléances a vous.

Déposé le 24/11/2011 à 12h32  
Par gaston Citer

le 1er commentaire est très juste. on va nous sortir c'est un drame passionnel il va en prendre pour 10 ans va sortir au bout de 7 ans. lui sera libre, sa femme sera tjrs morte et les deux enfants toujours orphelins et torturés par les souvenirs. que faire ? on le sait tous mais on n'ose pas .........

Déposé le 24/11/2011 à 11h43  
Par toctoc Citer

En fait ce drame fait 1 mort et deux enfants blessés a jamais. j'espère quand taule ce présentement présumé innocent sera bien accueillit par ces compagnons de cellule.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.