Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo DR

Grève SNCF : J.-L. Gagnaire en appelle au préfet Carenco

Photo DR

Le député de la Loire et vice-président du Conseil régional souhaite que le préfet de Rhône-Alpes reprenne une initiative locale.

Un conflit qui dure depuis 61 jours, ça fait beaucoup pour les usagers des lignes Lyon-Saint-Etienne, Lyon-Roanne ou encore Lyon-Tarare. Ça fait beaucoup aussi pour les élus. "On subit, on subit le manque de dialogue de chaque côté", s’insurge Jean-Louis Gagnaire, contacté par Lyonmag.com. Depuis le début du mois de novembre, les cheminots du dépôt de Saint-Etienne sont en grève contre la réorganisation de ce centre local. Aujourd’hui, les impacts ressentis sont minimes, avec de nombreux cars de remplacement mis en place par la direction régionale de la SNCF. Mais une issue au conflit est difficilement envisageable… sauf pour le député de la Loire et surtout vice-président en charge du Développement économique pour Rhône-Alpes. "La préfète de la Loire, Fabienne Buccio, a proposé une initiative pour réunir direction et syndicats régionaux", explique l’élu. "Je pense que le préfet de région doit prendre la même initiative à l’échelle régionale. Cela relève de sa compétence", continue-t-il. Car pour lui, la sortie de crise passe bien par un geste responsable de Jean-François Carenco. "Le rôle de l’Etat est quand même singulier et majeur pour ces conflits. Il faut sortir de cette grève qui s’est enfermée au niveau local, il faut absolument aller de l’avant, et cela ne peut pas durer plus longtemps", conclut Jean-Louis Gagnaire. Aucune date n’a pour l’instant été annoncée pour l’organisation de la réunion à la préfecture de la Loire.



Tags : SNCF | jean-louis gagnaire |

Commentaires 3

Déposé le 12/01/2012 à 19h55  
Par pierreavp Citer

A ces messieurs les cheminots grévistes

Dans ma vie professionnelle, toutes les fois où j'ai été en désaccord avec les organisations ou stratégies des entreprises où j'ai travaillé J'EN SUIS PARTI
Alors qu'attendez vous pour foutre le camp
Mais non vous n'êtes que des parasites ne voulant pas renoncer à vos nombreux avantages quoique vous en disiez (transport gratuit pour vous et toute la famille) sans cotisation sur les avantages en nature
Votre notion de défense du service public LAISSEZ MOI RIRE vous ne faites que du corporatisme et acte de nuisance
Je ne vous salue pas

Déposé le 02/01/2012 à 21h10  
Par jm Citer

On crache sur le Préfet via les organes de gauche à la moindre occasion et on l'appelle en cas de problème avec des syndicalistes que l'on prétend défendre et par qui on s'est fait élire ? Un peu fort quand même...

Déposé le 02/01/2012 à 21h07  
Par Jacquot Citer

solution ? Peut-être que sur de courtes distances, la solution de remplacer les trains par des autocars offrirai une garanti de service public au usagers !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.