Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pierre Coquan - LyonMag/JazzRadio

Pierre Coquan : “Pas d’Eurexpo pour la CGT, nous allons snober Sarkozy”

Pierre Coquan - LyonMag/JazzRadio

Le secrétaire fédéral de la CGT du Rhône était l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

Au lendemain du sommet social à L’Elysée, réunissant autour de la même table les syndicats et le patronat, Pierre Coquan ne mâche pas ses mots. "430 millions d’euros dédiés à l’emploi, c’est quand même peu au regard des 37 milliards d’euros de dividendes que vont toucher les actionnaires sur l’année 2011 grâce au travail des salariés", explique-t-il. Ce redéploiement de crédit doit permettre de financer plusieurs projets liés à l’emploi, dont certains ne trouvent aucun écho auprès de la CGT. C’est le cas du pack compétitivité-emploi. "Il y a déjà un système de chômage partiel qui existe, et qui peut suppléer les problèmes que connaissent les entreprises, rappelle Coquan. Pour le pack compétitivité-emploi, il s’agit plutôt de déstructurer la notion de temps de travail, avec les 35 heures en ligne de mire." Mais le secrétaire rhodanien de la CGT ne se montre pas hermétique à l’amélioration de la mise en place du chômage partiel. "Elle nécessite deux conditions. Il faudrait un accord des instances représentatives des personnels et qu’il y ait un contrôle de l’administration sur le chômage partiel."
Côté TVA sociale, c’est la cacophonie. Rien n’est sorti mercredi du sommet social et Nicolas Sarkozy doit préciser dans dix jours les modalités de sa mise en place effective. "Les cotisations sociales doivent continuer de financer la protection sociale, tranche Coquan. Ce sont donc les richesses créées par le pays qui doivent la financer. La transférer sur la TVA c’est une mauvaise chose car c’est un impôt injuste, car il touche beaucoup plus les couches populaires que les couches relativement élevées." La manoeuvre ne trouve aucun crédit auprès de la CGT, même si les cotisations salariales pourraientt baisser et de fait améliorer le pouvoir d’achat des salariés. "C’est un piège, estime-t-il. Une baisse des cotisations salariales ferait quelques dizaines d’euros en plus à la fin du mois sur les fiches de paye, qui épongeront les dettes que peuvent avoir les salariés en difficulté."
La montagne du sommet social a donc accouché d’une souris pour la CGT. Le secrétaire nationale Bernard Thibault, au sortir de l’Elysée mercredi, a estimé qu’il fallait "continuer la mobilisation." "On s’achemine  vers des actions des salariés chaque fois qu’ils se trouvent face à des problèmes", appuie Coquan, qui rend hommage à la pugnacité des salariés de Lejaby et de Véninov, représentatifs de cet enjeu social. Et pour la CGT du Rhône, pas question de participer au voeux de Nicolas Sarkozy à Eurexpo jeudi matin. Même pour faire entendre leurs revendications.  "Nous avons décidé de snober Sarkozy", ironise-t-il.

L’interview complète à retrouver en podcast audio sur LyonMag.com.



Tags : coquan | CGT | sommet social |

Commentaires 3

Déposé le 19/01/2012 à 18h59  
Par Lucien. Citer

"...Nous allons snober sarkozy..."

Ce monsieur a-t-il fait l'école du rire, à moins que ce ne soit, un égo démesuré ?
Je penche pour cette deuxième option !

Sarkozy, va avoir du mal a dormir ce soir, parce que ce syndicat à boycotter ses vœux !

Ce syndicat, va-t-il boycotter aussi, l'argent public versé au niveau local et national, pour fluidifier ses fondements ?!

Guignol pathétique, vous avez dit ?

Déposé le 19/01/2012 à 12h14  
Par jm Citer

Et si on parlait après quelques révélation sur ses coûts pour le publics du bilan de la CGT ?

Déposé le 19/01/2012 à 11h09  
Par roi mage Citer

Nous avons demandé aux fèves cégétistes de boycotter les galettes à Eurexpo !!!!!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.