Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La croisière s’amuse à Lyon-Confluence !

Après plusieurs décennies sans transports en commun sur ces fleuves, la capitale des Gaules retrouve à partir d’avril 2012 une navette fluviale sur la Saône.

"Le Vaporetto" de la Confluence n’a pas grand-chose à voir avec les bateaux-mouches qui circulaient au 19e siècle. Mais l’embarcation exploitée par Unibail-Rodamco pour le compte de son pôle de loisirs et de commerce (ouverture prévue le mercredi 4 avril à 19h) pourrait raviver quelques souvenirs. Ce "Vaporetto", du nom de ces petits navires qui naviguent à Venise, circulera dès le 5 avril, tous les jours entre 10h et 21h30. Sauf si les Voies Navigables de France déclarent la Saône impraticable, ce qui arrive en moyenne une dizaine de jours à an. 60 passagers pourront y prendre place, poussettes et vélos compris. Et le bateau, qui combine un moteur hybride diesel-électrique, permettra de relier en 30 minutes le nouveau pôle de la Confluence au centre-ville de Lyon, avec deux arrêts, à Bellecour et à Saint-Paul. A l’intérieur, tout est fait pour se sentir en croisière : du capitaine au matelot, en passant par les hôtesses, tout le monde porte l’uniforme marin. "Vous monterez à bord d’un petit bateau comme on n’en voit plus beaucoup, surtout dans les transports en commun", précise le designer Jean-Marc Piaton, "On l’a traité pratiquement comme on traitait dans le passé un petit yacht, c’est-à-dire qu’avec des matériaux nobles : de l’acajou massif, du tek massif au sol, du cuir sur les barres pour se tenir… C’est plutôt flatteur quand on monte à bord !"

Côté prix, le billet pour un trajet coutera 1,50 euro. Des carnets de 10 tickets seront vendus, mais pas d’abonnements. Des trajets gratuits pourront être crédités sur la carte de fidélité du pôle de loisirs et de commerces. Cette expérimentation est prévue pour durer 2 ans, mais les responsables de la Confluence et du Grand Lyon sont plutôt confiants. Et ils espèrent que d’autres opérateurs se laisseront séduire par la possibilité de faire circuler des bateaux sur les fleuves de Lyon. "Sur le Rhône, on en aura certainement d’autres à terme", détaille de son côté Roland Bernard, le vice-président de la communauté urbaine chargé des fleuves, "puisque dans le cadre de la réhabilitation de l’Hôtel-Dieu, un embarquement sera mis en place au pied de l’édifice, ce qui permettra aux congressistes qui logeront à l’Hôtel-Dieu de se rendre plus facilement à la Cité Internationale pendant les périodes de salons." Naviguer pour éviter les bouchons : voilà peut-être la solution à la saturation du centre-ville de Lyon…



Tags : confluence | pole de loisirs et de commerces | vaporetto | bateau-mouche | unibail-rodamco |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.