Un violeur confondu par son ADN

Un violeur confondu par son ADN
Maison d'arrêt de Varces - DR

Un jeune lyonnais de 20 ans a été mis en examen pour viol et tentative de viol aggravés. Il a été identifié grâce à son ADN. En août 2011 il avait agressé sexuellement une jeune femme à Villefontaine. Deux jours plus tard, une adolescente de 17 ans était parvenue à le repousser de justesse. Il a finalement fallu attendre le mois de février dernier pour l'identifier. Suite à un violent car-jacking à Bourgoin, l'ADN du suspect a été fiché. Le lien a rapidement été fait. L'homme, déjà incarcéré pour d'autres faits, a été transféré à la maison d'arrêt de Varces.

Tags :

viol

ADN

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Benoit le 06/04/2012 à 10:51

Une erreur s'est glissée dans l'article "Le lien a rapidement été rapidement fait."

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.