Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le suspect a avoué en garde à vue - LyonMag

Agression homophobe près de Lyon : deux femmes insultées et tabassées

Le suspect a avoué en garde à vue - LyonMag

Deux homosexuelles ont été la cible de deux jeunes de 17 et 19 ans vendredi soir selon l'AFP.

Après une pluie d'insultes, l'une des deux victimes a même été frappée de plusieurs coups de genoux dans le ventre. L'incident a eu lieu dans le bus C3 entre la gare Saint-Paul et Vaulx-en-Velin, peu après minuit. Le couple homosexuel a ensuite été voir la police qui a pu identifier les agresseurs et les interpeller dans la nuit. Le jeune de 19 ans est déjà connu des services de police pour des vols et des violences. Il a d'ailleurs reconnu les faits lors de sa garde à vue et sera présenté au tribunal correctionnel dimanche où il comparaîtra pour insultes et violences volontaires aggravées.
Quant à son comparse mineur qui s'était échappé d'un foyer, il a été remis en liberté sans poursuites. La police a indiqué qu'il avait juste insulté les deux femmes mais n'avait pas participé aux violences.



Tags : homophobie | Lyon | agression |

Commentaires 4

Déposé le 22/04/2012 à 15h47  
Par LIL Citer

vivement l'égalité des droits pour tous!
vivement Hollande !
le gvt Sarkozy empire les choses en nous considérant comme des sous hommes!
ENFIN l'égalité pour bientôt....le rêve...

Déposé le 22/04/2012 à 07h21  
Par droite villeurbannaise Citer

le vote communautariste du candidat hollande ne fera que se libérer de plus en plus ce type d'actes ignobles. les racailles de banlieue se sentiront pousser des ailes et nous appliquerons leur loi. non à hollande, oui au président sarkozy.

Déposé le 21/04/2012 à 21h51  
Par ler Citer

quand on voit que le président de la république sortant, ami de Lucien ci-dessus, refuse l'égalité entre gays et hétéros...

Déposé le 21/04/2012 à 19h58  
Par Lucien Citer

Encore une agression homophobe à Lyon !

Lyon, capitale du rejet de la différence, par la violence ?
Malheureusement, les faits sont là, pour conforter mon point de vue.

A quoi peut servir la réception, par un des adjoints du pouvoir, d'un groupe de rap habitués de propos homophobes ?
Pourquoi ce même pouvoir, est-il complaisant avec des homophobes connus, en son sein ?
Pourquoi le parquet, ne retient que très rarement le caractère aggravant d'homophobie ?

Après ça il ne faut pas s'étonner, que la violence contre la différence supposée, se développe de part ces encouragements tacites.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.