Eric Lafond : "Une vision différente de Lyon pour les municipales de 2014"

Eric Lafond : "Une vision différente de Lyon pour les municipales de 2014"
Eric Lafond, Lyon modérés - Lyonmag

Eric Lafond, ex-Modem créateur du think tank Lyon modérés, et candidat aux
législatives sur la 3e circonscription, était l’invité ce jeudi de Ça Jazz à Lyon, sur Jazz Radio, une émission proposée en partenariat avec
Lyonmag.

Lyon a souvent été considérée comme berceau du centrisme. Une idée qui n’est pas morte selon Eric Lafond, "Lyon est une terre d’innovation sociale et c’est ça que nous cherchons à faire revivre", commente-t-il. Pour lui, son mouvement a toute sa place dans la ville et aux législatives, "depuis 4 ans avec mon équipe on a montré qu’on était en capacité de trouver des solutions alternatives". Leur discours serait même une nécessité, "on est convaincu qu’on a besoin de trouver de nouvelles solutions et de faire évoluer le modèle économique français". Des idées et des valeurs portées  par le MoDem à la présidentielle, et qui n’ont pas porté leurs fruits. Eric Lafond est sans appel, "le MoDem aura été un échec, mais comme toute élection présidentielle, on va assister à une recomposition de la vie politique et de cet espace que nous avons qualifié de modéré".  La réorganisation du centre, c’est une des raisons pour lesquelles Eric Lafond est candidat aux législatives dans la 3e circonscription. Lyon modérés n’est en fait qu’une simple étiquette. Il ne s’agit ni d’un parti ni d’une association, mais d’une appellation "qui marque bien ce qu’on veut dire" explique-t-il. "Nous voulons faire de la politique d’une façon modérée, au sens sans agressivité, mais pour autant très ambitieuse sur le fond", précise-t-il. Souvent appeler centriste, Eric Lafond avoue ne pas vraiment aimer ce terme même s’il revendique occuper l’espace entre le PS et l’UMP.

Ces élections portent de réels enjeux. Il commente, "nous sommes dans un contexte anxiogène : les gens ont peur, l’avenir est incertain, notre modèle économique ne tient plus que par des bouts de ficelles, on est surendetté, le système de protection de sociale menace de prendre l’eau de toute part… On doit  être en capacité de faire des propositions dans ce champ là, qui ne sont pas des propositions extrémistes". Eric Lafond insiste, il ne s’agit pas de "fermer les frontières, virer les étrangers ou matraquer les riches" mais bien de "trouver de nouvelles solutions et donc amener dans ce contexte électoral des propositions".  Au-delà des législatives, le créateur de Lyon modérés pense déjà aux municipales en 2014. D’ici là, l’enjeu sera "d’élargir cet espace et de trouver de nouveaux partenaires : le Parti Radical, EELV…". "Tout le monde sera le bienvenu !" lance-t-il,  "je pense que Lyon aura besoin en 2014 d’un vrai débat, d'une vision de la ville, entre ce que propose Gérard Collomb, ce qu’il proposera demain, et ce que proposera l’UMP".

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GBG le 01/06/2012 à 11:46

@ Surpris : une " nouvelle génération...." est incarnée par une équipe et représentée par un leader....!
Il est heureux que cette initiative citoyenne ait une antériorité donc une expérience sur le terrain et soit en situation de solliciter régulièrement les suffrages de tous ceux qui souhaitent se situer en dehors d'un bipartisme systématique et sclérosant pour notre démocratie...!
Alors j'encourage et soutiens cette nouvelle génération aux idées neuves....! BRAVO....!

Signaler Répondre

avatar
GuyBG le 01/06/2012 à 11:38

@ Surpris : Une nouvelle génération est incarnée par une équipe et représentée et un leader...! et c'est en ce sens que cette équipe Pour un Centre indépendant à Lyon est une très bonne chose pour qu'enfin des citoyens puissent s'exprimer librement sans etre inféodés à un parti....
Courage à Eric Lafond et son équipe...le travail entrepris depuis des années finira par etre largement reconnu...!

Signaler Répondre

avatar
jm le 31/05/2012 à 20:23

Fait pas bon être intelligent et avoir des solutions... Hein Eric ?

Signaler Répondre

avatar
emilelyon le 31/05/2012 à 17:16

Eh bien les opposants n'ont pas grand chose à dire...
J'ai lu le projet pour les législatives, il y a effectivement des nouvelles approches.

Signaler Répondre

avatar
Marie le 31/05/2012 à 14:50

Il est très bien ce garçon, un des rares à avoir oeuvrer sans baisser sa culotte. Et il travaille.

Signaler Répondre

avatar
Ecoeure du Modem le 31/05/2012 à 13:25

Un coup à Gauche et un coup à Gauche. Le Modem est à, Gauche

Signaler Répondre

avatar
Surpris le 31/05/2012 à 12:39

Son slogan: "une nouvelle génération pour des idées neuves"... Il était déjà candidat en 2001! 11 ans!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.