L’université Lyon-2 appelle à la libération "immédiate" de son étudiante incarcérée en Turquie

L’université Lyon-2 appelle à la libération "immédiate" de son étudiante incarcérée en Turquie
Intranet/Université Lyon 2

Selon Le Monde, le président de l’université Lumière Lyon-2 a appelé ce vendredi dans un communiqué à la libération de Sevil Sevimli. L’étudiante franco-turque est incarcérée en Turquie depuis le 10 mai, soupçonnée de liens avec une organisation terroriste d’extrême gauche.

Jean-Luc Mayaud, président de l’université, décrit l’étudiante comme "exemplaire". Actuellement en troisième année de licence information-communication, Sevil Sevimli s’est rendue en Turquie dans le cadre d’un échange Erasmus avec l’université Anatolie d’Eskisehir. Elle est actuellement incarcérée "sous un chef d'inculpation gravissime, que rien, absolument rien ne vient étayer", souligne Jean-Luc Mayaud.
Accusée de liens avec le DHKP-C, le Front-Parti de libération du peuple révolutionnaire (mouvement figurant sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne), elle risque douze ans de prison. Le président de l’Université rappelle qu’elle n’a fait que participer à un concert public, ce qui est autorisé, et ne peut en aucun cas justifier une incarcération. Le comité de soutien à la jeune étudiante appelle à un rassemblement dimanche après-midi à Lyon.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bobo jm le 16/06/2012 à 10:31
Et toc ! a écrit le 16/06/2012 à 09h32

jm t'es con ou tu fais semblant ? C'est la mission de tout le monde !!!!

C'est ça, jm fait parti de ces braves gens qui se revoltent du fond de leur canapé, devant le JT

Signaler Répondre

avatar
jm le 16/06/2012 à 09:55

@Et toc. Oui, dans le cadre de la pensée unique et de l'hégémonie d'un parti unique, mais la propagande ne devrait pas être la mission première d'une université.

Signaler Répondre

avatar
Et toc ! le 16/06/2012 à 09:32

jm t'es con ou tu fais semblant ? C'est la mission de tout le monde !!!!

Signaler Répondre

avatar
jm le 15/06/2012 à 18:27

Est-ce là la mission d'une université même ultra-politisée et en période de campagne électorale ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.