Après le succès des législatives, Collomb retrouve le conseil municipal de Lyon

Après le succès des législatives, Collomb retrouve le conseil municipal de Lyon
Photo LyonMag

Une séance qui promet d’être dense, avec 155 rapports à mettre aux voix, en rattrapage de l’exercice manqué du mois de juin pour cause de législatives.Le conseil municipal de Lyon démarre lundi à 15h.

Pour la reprise du conseil depuis le double scrutin de la présidentielle et des législatives, Gérard Collomb réinvestit son fauteuil de maire, plus conforté que jamais. Artisan principal du succès de ses proches collaborateurs dans leur course à la députation, le premier magistrat lyonnais peut voir venir. Les temps de passage donnés par ce double exercice électoral le laissent sans concurrence au niveau local, en vue des municipales de 2014. Même si, abasourdie par l’ampleur de sa défaite, la droite ne veut pas laisser un boulevard à Collomb et semble prête à reprendre le flambeau local. Michel Havard en tête. A l’initiative à Lyon, où l’ex-député propose la mise en place d’une primaire de la droite et du centre pour désigner le candidat qui affrontera Collomb en 2014, Havard devrait profiter de certains dossiers pour faire montre de sa pugnacité de leader de l’opposition municipale. Notamment sur la garantie sollicitée à hauteur de 100 % par la SACVL, pour la souscription de deux emprunts d’un montant total de 5,24  millions d’euros. La manœuvre devrait faire exploser les intérêts de la dette de la société de construction de la Ville de Lyon, explique l’opposition.
Le conseil actera également la fin des fonctions d’adjointe municipale de Najat Vallaud-Belkacem, ministre et porte-parole du gouvernement Ayrault. Ce sont Anne Brugnera (jeunesse et vie associative) et Georges Képénékian (grands évènements) qui se partagent sa délégation.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
phil le 02/07/2012 à 20:13
jm a écrit le 02/07/2012 à 17h32

"Collomb satisfait et ses adjoints qui dorment." Vous complétez cela avec des frais faramineux, une efficacité totale et vous obtenez le rayonnement du modèle lyonnais.

Le modèle lyonnais, c'est effectivement: "tous derrière et lui devant " (le petit cheval blanc") l'OL et des caméra de vidéo-surveillance (comme chez Valls) pour tout résoudre.

Signaler Répondre

avatar
jm le 02/07/2012 à 17:32

"Collomb satisfait et ses adjoints qui dorment." Vous complétez cela avec des frais faramineux, une efficacité totale et vous obtenez le rayonnement du modèle lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
max le 02/07/2012 à 16:35

Ca, c'est de vrai journalisme de guerre dites-donc !

Signaler Répondre

avatar
Voissa le 02/07/2012 à 12:28

Sur la photo, on voit Collomb satisfait et ses adjoints qui dorment.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.