Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Najat Vallaud-Blekacem - Europe 1/Dailymotion

Najat Vallaud-Belkacem: “Ayrault veut prendre le contre-pied de l’austérité”

Najat Vallaud-Blekacem - Europe 1/Dailymotion

La ministre et porte-parole du gouvernement Ayrault était l’invitée de Bruce Toussaint jeudi matin sur l’antenne d’Europe 1. La Lyonnaise a expliqué que "toutes les mesures prises par le gouvernement depuis son installation sont intégralement financées."

48 heures après la déclaration de politique générale Jean-Marc Ayrault, le tour de vis fiscal que prépare le gouvernement est dans toutes les bouches. Faut-il évoquer une politique de rigueur et d’austérité, au regard du plan de mandat présenté mardi à l’Assemblée par le 1er ministre, et voté dans la foulée par les parlementaires ? "Toute la politique de gouvernement Ayrault est de prendre le contre-pied de l’austérité", recadre Vallaud-Belkacem, même si pour 68% des Français (sondage LCI), le gouvernement s’est engagé dans cette voie. "L’austérité, c’est appliquer de façon brutale et aveugle des mesures drastiques qui grèvent le pouvoir d’achat", détaille la porte-parole qui réfute toute manœuvre selon ce schéma, donnant des gages de bonne foi avec la fin de la TVA sociale et le coup de pouce au SMIC.
Côté contributions, "des efforts seront demandés aux plus aisés, ménages comme entreprises et au secteur financier", précise la porte-parole. A cette enseigne, Najat Vallaud-Belkacem rappelle la feuille de route : doublement de la taxe sur les transactions financières, prélèvement de 4% dans le secteur pétrolier.
Les dépenses publiques seront mise sous surveillance et tranchées au cas par cas. "On cherche à interroger la pertinence des politiques publiques, donc on regarde, administration par administration, ce qui peut être économisé, quelles dépenses peuvent être réduites. L'idée est de tenir compte de la capacité contributive de chaque ministère, observe Vallaud-Belkacem. On sort du systématisme brutal et aveugle de la RGPP", tacle-t-elle, à l’attention de ses prédécesseurs. Le maintien du gel des dépenses, doublé d’un "surgel de 1,5 milliards d’euros", est également dans les tuyaux.
L'annonce du recrutement de 60 000 fonctionnaires durant le quinquennat ne contredit pas l'appel à la vigilance des dépenses publiques, lancé par la cour des comptes. "Le recrutement de 1 000 enseignants dans le primaire et de 500 assistants de prévention et de sécurité sera mis en œuvre par redéploiement" explicite-t-elle. Pour le reste des projets déjà dévoilés, la porte-parole justifie leur bien fondé : le retour partiel à la retraite à 60 ans est couvert par la hausse des cotisations salariales et patronales, la revalorisation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire - estimée à 400 millions d'euros - est budgétée dans la loi de financement de la sécurité sociale. Dénonçant la comportement de la droite, qui "s’amuse avec des chiffres fantaisistes", la Lyonnaise s’en remet à ses concitoyens. "Les Français sont lucides", glisse-t-elle.



Tags : belkacem |

Commentaires 4

Déposé le 07/07/2012 à 07h30  
Par Mandarine Citer

Y en a ras le bol de toutes ces femelles de base qui croient avoir des choses intéressantes à dire, du seul fait de vouloir faire parler d'elles. C'est avec de telles personnalités que le gouvernement Hollande pourrira, par ses femmes! Elles ont accédé au devant de la scène médiatique pour le décorum socialiste et elles sont assez bêtes pour croire que c'est un gage de leur valeur. Rien n'est plus vulgaire qu'une femme ordinaire, rien n'est plus insupportable que le spectacle de la fausse vertu instrumentalisée en outil de propagande. L'hypocrisie féminine est ancestrale, mais grâce à des socialistes soucieux de leur image de marque, elle est désormais érigée au rang de mode de gouvernement.
Dati était une pauvre conne perdue dans la cour des grands, Belkacem est une insidieuse misérable qui se la joue grande finaude. Une bonne paire de claque et elle regagnera sa place d'animatrice de Foyer social.

Déposé le 05/07/2012 à 19h40  
Par jm Citer

Toujours le registre, je n'ai pas dis ce que j'ai dis...

Déposé le 05/07/2012 à 12h10  
Par Austère Citer

En disant n'importe quoi elle n'a aucune "rigueur".

Déposé le 05/07/2012 à 12h05  
Par nulle Citer

Etre mignonne ne fait pas d'elle un génie !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.