Action des nationalistes à Lyon : un évènement "rigolo" pour le Préfet Carenco

Action des nationalistes à Lyon : un évènement "rigolo" pour le Préfet Carenco
Jean-François Carenco - Photo Lyonmag.com

Le Préfet du Rhône Jean-François Carenco a réagi mardi en début d’après-midi à l’action coup de poing des membres des Jeunesses Nationalistes, mouvement d’extrême-droite basé à Lyon, et de leur responsable Alexandre Gabriac. "C'est plutôt rigolo tout en étant triste. J'en tire une conclusion : quand on a rien à dire, il vaut mieux le dire fort. Cela doit les servir. Ils vont être contents" a affirmé Jean-François Carenco, avant de préciser que quatre membres nationalistes avaient été interpellés par le GIPN à la Part-Dieu. "C'est un évènement sympathique mais Lyon n'a pas à devenir la capitale de ceux qui prônent la violence, l'exclusion de l'autre, l'intolérance, le racisme et la xénophobie", a conclu le Préfet du Rhône, avant une conférence de presse sur la Fondation pour l’Université de Lyon.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jacky le 11/07/2012 à 20:30

En tout cas ils ont reussit leur coup puisqu'on en parle dans tout les sites d'info

Signaler Répondre

avatar
clowny le 11/07/2012 à 13:37

ça aurait été rigolo s'ils avaient sauté du haut de leur perchoir

Signaler Répondre

avatar
communard le 11/07/2012 à 12:47

c'est qui le "rigolo" ?
on en a des preuves !

Signaler Répondre

avatar
reveche le 10/07/2012 à 15:06

Pourquoi ? pour vous journalistes serait ce un événement
de grande importance ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.