Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'autopont de l'A7 - Photo Lyonmag.com

Les travaux du Pont Pasteur mettent à mal la patience des automobilistes de Lyon

L'autopont de l'A7 - Photo Lyonmag.com

L’accumulation des travaux au bout du Cours Charlemagne et sous l’autopont de l’A7 engendrent embouteillages et temps de parcours rallongé. Une situation qui ne devrait pas s’arranger avant l’automne.

La traversée du Rhône sur le Pont Pasteur relève souvent du parcours du combattant. Matin ou soir, il faut parfois plusieurs dizaines de minutes soit pour se rendre dans Lyon depuis la Mulatière, soit pour s’engager sur l’autoroute, en direction de Marseille. Depuis quelques jours, il faut désormais user d’acrobaties pour emprunter les voies sous l’autopont. La cause à une multiplication des chantiers venus se greffer aux voiries : il y a tout d’abord la construction du Musée des Confluences, qui empiète sur la sortie "Porte de Gerland". L’autopont fait lui l’objet d’une rénovation approfondie, à commencer par le mur qui jouxte le terrain du Luna Park et la sortie "Gerland – La Confluence". Et puis il y a surtout les aménagements du tramway T1, prolongé de Montrochet à Debourg. Les pelleteuses ont investi la voirie, pour le terrassement de la chaussée. Ce qui entraîne des déviations pas toujours évidentes à utiliser.

La sortie de l'autoroute A7 au niveau du Pont Pasteur - Photo Lyonmag.comLa sortie de l'autoroute A7 au niveau du Pont Pasteur - Photo Lyonmag.com
Une mauvaise communication ?

"C’est infernal. Il y a beaucoup trop de circulation. C’est incroyable !", commente Mourad, un chauffeur-livreur médusé qui emprunte très souvent ce carrefour. Et l’hésitation des automobilistes à s’engager dans un carrefour qu’ils ne reconnaissent plus est palpable. Une voie pour aller à gauche, deux voies pour aller tout droit et tourner à droite… Ce rond-point improvisé risque de durer quelques semaines. "Nous sommes dans la période la plus difficile pour le carrefour du pont Pasteur", explique Axel Sabouret, le chef de projet de la prolongation du tramway T1 pour le SYTRAL, "et ce carrefour est le point le plus difficile de ce chantier. Mais aujourd’hui il n’y a pas de réductions fortes des capacités de circulation. A l’automne, la situation devait s’améliorer, mais cela n’empêchera pas de modifier encore les sens de circulation." La fin du chantier est prévue pour le printemps 2013. Du côté de l’Info-trafic du Grand Lyon, on indique que les informations sur ces travaux ont été communiquées il y a dix jours. Et que la procédure habituelle a été suivie : messages sur les panneaux à message variable, SMS envoyés aux abonnés, mise à jour des sites web… "Les perturbations sont constatées entre 17h et 21h, et ça peut dépendre de la fermeture du Tunnel de Fourvière", précise-t-on au Grand Lyon. L’arrivée par le sud de Lyon reste donc pour l’instant déconseillée.

Des patrouilles en cas de bouchons

Des travaux du musée des Confluences, gérés par le département du Rhône, des travaux sur l’autopont, gérés par l’Etat, le chantier du T1 géré par le SYTRAL et enfin, dans une moindre mesure, la réfection du pont de la SNCF, qui relie Lyon au sud de Lyon… Il y a pourtant eu concertation entre les deux plus gros responsables. Selon nos informations, une réunion a eu lieu entre le département du Rhône et le SYTRAL. Notamment pour déplacer l’espace d’accueil du Musée des Confluences, futur point de départ de pont Raymond Barre, réservé aux modes doux. Ces travaux organisés en plein été sont censés gêner le moins possible les Lyonnais, connus pour être des aoûtiens. Pour les autres, la ville de Lyon précise qu’une patrouille de la police municipale s’est rendue mardi sur les lieux, pour "faire la circulation". Et si les problèmes persistent, la patrouille sera envoyée.
Mais pour ceux qui ne souhaitent pas prendre le mal en patience, les choix se comptent malheureusement sur les doigts d’une main. Pour traverser Lyon, privilégiez le périphérique ou la Rocade Est. Et pour sortir ou se rendre à la Confluence ou à Perrache, un petit détour par le nord et le Pont Gallieni n’est pas à exclure, en empruntant la rive gauche du Rhône.



Tags : circulation | pont pasteur | autopont | embouteillages | bonchons |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.