Le personnel des HCL en colère

Le personnel des HCL en colère

Une grève est prévue mardi matin à l'hôpital Edouard Herriot.

Tous les syndicats des Hospices civils protestent contre la diminution des effectifs. Les grévistes dénoncent également de manière globale la dégradation des conditions de travail au sein de l'hôpital.

Tags :

HCL

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Infirmière le 19/09/2012 à 08:25

Les syndicats n'ébruitent que ce que la direction veut bien leur laisser ébruiter en échange de continuer leurs petites manoeuvres en échange de bons procédés.
Pour leur laisser un peu de crédibilité, on leur dit de s'agiter un peu pour des suppressions d'emplois.
Ce qu'il faut c'est un mécène qui financerait les frais de justice estimé à 75 000 euros pour lancer des procédures judiciaires et se défendre face aux procédures d'en face contre les emplois fictifs et association de malfaiteurs (syndicats et élus)... Là c'est du vent qui au final ne servira à rien juste à donner un peu de crédibilité aux syndicats qui se sont acoquinés avec des voyous.

Signaler Répondre

avatar
infirmière bis le 18/09/2012 à 20:49

Dans ce cas que proposez vous de mieux actuellement pour enrayer la vague de suppression de postes? La situation et grave et urgente, les syndicats ne sont peut-être pas parfait mais ils ont le mérite d'ébruiter et de dénoncer ce qui se trame au sein des HCL.

Signaler Répondre

avatar
Infirmière le 18/09/2012 à 09:18

Tant que nous serons représentées par des syndicats qui emploient des syndiqués professionnels qui n'ont aucun rapport avec la médecine et en contre partie ferment les yeux sur des emplois fictifs de membres de famille d'élus politiques, nos revendications ne seront jamais prises au sérieux.
D'un côté les prétendus défenseurs de nos droits face aux élus qui se mangent tous dans la main.
Ce n'est pas sérieux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.