L’union européenne pointe des défaillances à la centrale du Bugey

L’union européenne pointe des défaillances à la centrale du Bugey

Le Figaro dévoile mardi un rapport de Bruxelles qui affirme que les 19 centrales nucléaires françaises présentent des défaillances d’incidence variable.

Suite à la catastrophe de Fukushima, des tests de résistance ont été menés dans toute l’Europe pendant un an. 100 à 200 millions d’euros par centrale seraient nécessaires pour améliorer ces défaillances. La Commission s’inquiète notamment de la sécurité des installations en cas de catastrophe naturelle ou bien d’intrusion. En mai dernier, un militant de Greenpeace avait ainsi pénétré dans la centrale du Bugey dans l’Ain. Des manifestations sont d’ailleurs prévues ce mois-ci dans la région lyonnaise. Le jeudi 11 octobre, deux marches relieront le site du Bugey à Lyon en passant par l’Ain ou par l’Isère à l’appel de Stop Bugey. Le samedi suivant, une manifestation est prévue quai Augagneur à Lyon.
Le rapport de la Commission, qui ne préconise pas de fermeture, doit être validé mercredi. Des recommandations seront ensuite soumises lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, probablement en octobre.

Tags :

nucléaire

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.