Juninho est "remonté comme une pendule"

Juninho est "remonté comme une pendule"
Photo DR

L’ancien Lyonnais est au cœur d’une tempête médiatique sur une suspicion de dopage.

Le Brésilien n’aurait pas respecté le règlement anti-dopage après un match, le 23 septembre dernier.
Selon Edward Jay, journaliste à RMC, qui est parvenu à le joindre jeudi soir, peu avant son match contre Botafogo, Juninho est "remonté comme une pendule". "Il est marqué, choqué et attristé" a confirmé Edward Jay, joint par LyonMag.com. "Je n’arrivais pas à l’arrêter tellement il parlait… il est surtout choqué par la manière dont l’affaire est traitée en Europe". Car le moins que l’on puisse dire, c’est que la toile française s’est littéralement enflammée ces dernières heures, allant même jusqu’à annoncer la suspension de Juninho. L’ancienne star de Gerland affirme qu’il a bien effectué ce contrôle : "j’ai fait "pipi" (devant tout le monde) normalement" explique t-il. Mais il serait passé par le vestiaire avant de rejoindre le local prévu pour le test, ce qui est formellement interdit dans le règlement. 
Son agent a été également interviewé par le magazine Planète Lyon. José Fuentes précise que son joueur savait qu’il ne respectait pas la procédure : "mais bon… il y est allé quand même. C’est vrai que ce jour-là, il était énervé contre les arbitres, il a voulu marquer le coup, du style : "Allez vous faire foutre, je vais au vestiaire quand même."
De son côté, Juninho dénonce la manœuvre d’un individu très mal intentionné qui veut lui faire du tort.
Il sera jugé vendredi après-midi par la cour supérieure de justice sportive de Rio de Janeiro à 19h (14h, heure brésilienne).

Tags :

Juninho

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le gaulois est de retour le 19/10/2012 à 13:58

c est dramatique ce pauvre footballeur §§§§ je suis triste s'il y avait ce c... de hollande je dirai qu'il ne peut rien nous arriver de pire ...............

Signaler Répondre

avatar
hooligones le 19/10/2012 à 11:53

Juni revient à Lyon, c'est ici chez toi !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.