Les Hospices Civils de Lyon se sont trouvés un nouveau directeur

Les Hospices Civils de Lyon se sont trouvés un nouveau directeur
Photo d'illustration - LyonMag

Il s'agit de Dominique Deroubaix.



Nommé par le Président de la République François Hollande le 21 décembre dernier, il quitte ses fonctions de Directeur Général de l'Agence Régionale de Santé de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un poste qu'il occupait depuis 2 ans. Dominique Deroubaix deviendra, le 2 janvier 2013, le nouveau directeur du deuxième CHU de France.
Dans un communiqué, il a tenu à saluer les "efforts considérables des personnels des HCL, qui ont été entrepris depuis plusieurs années, pour moderniser l'établissement, rénover ses organisations, améliorer se prises en charge et conduire le nécessaire redressement financier".
Le cheval de bataille de celui qui a dirigé plusieurs établissements hospitaliers sera notamment de moderniser l'hôpital Edouard-Herriot.
Son prédécesseur, Daniel Moinard, avait quitté ses fonctions le 31 octobre dernier.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Michèle le 15/01/2013 à 15:31

Les lèche burnes se placent...

Signaler Répondre

avatar
Tom Hacini le 11/01/2013 à 17:21

Bienvenue à notre nouveau Directeur !

Signaler Répondre

avatar
Naïf le 26/12/2012 à 11:16
OSERATIL a écrit le 24/12/2012 à 11h02

Ce nouveau directeur osera-t-il faire le ménage aux HCL des postes bidons de "conseiller(e)s en gestion" et autres associations satellitaires qui captent une partie des dons et subventions des HCL pour employer femmes, maîtresses et enfants d'élus ?

S'il a été recruté, c'est justement pour fermer les yeux sur ces faits que le microcosme médical et du pouvoir lyonnais connaît depuis des années.

Signaler Répondre

avatar
Interne le 24/12/2012 à 16:32
OSERATIL a écrit le 24/12/2012 à 11h02

Ce nouveau directeur osera-t-il faire le ménage aux HCL des postes bidons de "conseiller(e)s en gestion" et autres associations satellitaires qui captent une partie des dons et subventions des HCL pour employer femmes, maîtresses et enfants d'élus ?

Et les nombreux permanents syndicalistes, que fait-on avec eux ?

Signaler Répondre

avatar
Infirmière le 24/12/2012 à 15:11
OSERATIL a écrit le 24/12/2012 à 11h02

Ce nouveau directeur osera-t-il faire le ménage aux HCL des postes bidons de "conseiller(e)s en gestion" et autres associations satellitaires qui captent une partie des dons et subventions des HCL pour employer femmes, maîtresses et enfants d'élus ?

Il suffit de lire son communiqué pour se rendre compte que les emplois bidons aux HCL ont de beaux jours devant eux.
Il y ajoute même le cynisme de les saluer de leurs efforts considérables à moins qu'il parlait des vrais postes occupés par des vrais professionnels présents à des heures improbables et bien moins payés que les postes bidons.

Signaler Répondre

avatar
Ofou le 24/12/2012 à 13:13

Il ne manquerait plus qu'il vire tout ce beau monde des emplois fictifs aux HCL.
Cela ruinerait l'assurance chômage et du coup les smicards du Pôle Emploi verraient leurs indemnités encore remis en cause.

Signaler Répondre

avatar
OSERATIL le 24/12/2012 à 11:02

Ce nouveau directeur osera-t-il faire le ménage aux HCL des postes bidons de "conseiller(e)s en gestion" et autres associations satellitaires qui captent une partie des dons et subventions des HCL pour employer femmes, maîtresses et enfants d'élus ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.